Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Roman 3.0 : #Bleue

Laetitia Lajoinie - 19.10.2015

Livre - technologies - souvenirs - deuil


Silas vit dans un monde hyper connecté où la souffrance émotionnelle est éradiquée. La loi oblige tout simplement à être heureux et le moindre signe de tristesse en devient suspect. Quand sa petite amie, l'impétueuse Astrid, se fait renverser par un camion, Silas est forcé de passer entre les mains de la CEDE, la Cellule d'Eradication de la Douleur Emotionnelle. Pour oublier Astrid. Mais rayer de sa mémoire les souvenirs douloureux, n'est-ce pas aussi effacer les bons ? Et surtout, quels secrets Astrid a-t-elle emportée avec elle ?

 

Florence Hinckel signe avec #Bleue un émouvant roman d'anticipation. Le livre aborde des problématiques sensibles telles que l'importance du deuil ou l'omniprésence des technologies dans nos vies. L'utilisation du Réseau semble à peine plus poussée que notre usage quotidien des réseaux sociaux et on a le sentiment en la lisant, que l'histoire pourrait se dérouler demain. Entre les lignes, Florence Hinckel interroge le lecteur sur ce qui fait l'humanité : ne faut-il pas connaître la tristesse pour comprendre le bonheur ? 

 

Divisé en trois parties, le roman alterne entre le point de vue de Silas et d'Astrid et leurs souvenirs respectifs, habilement croisés pour arriver au dénouement. Les personnages principaux comme les secondaires – la mystérieuse professeure d'histoire, l'émouvante grand-mère d'Astrid – sont tous attachants. Certains rebondissements sont surprenants, d'autres font froid dans le dos, tous remuent le lecteur. A évoquer les émotions, Florence Hinckel nous fait bondir de l'une à l'autre !

 

Alors avant que la CEDE ne vous trouve, dépêchez-vous de lire #Bleue !

 

A noter que le nouveau roman Yannis de Florence Hickel (qui fait partie de la série U4) vient de paraître aux éditions Nathan et Syros.