Roman à croquer : Jambon, fromage et potiron

Morgane Vasta - 09.10.2014

Livre - Première lecture - Histoire de vies - Conte moderne


Dans la ville, Lennie et son doudou Jambon s'égarent à trottinette sur le chemin qui les emmène chez mamie. Dans le panier de la petite fille à la parka violette, point de galette ni de petit pot de beurre, mais du jambon sec et un fromage odorant. Se pourrait-il au détour de la route que les deux amis rencontrent un grand méchant loup ?

 

Les collections « Mini » chez Syros regorgent de pépites. Ces histoires courtes retombent souvent sur leurs pieds et forment un ensemble idéal de premiers romans pour les jeunes lecteurs*. Le récit qui retient aujourd'hui notre attention fait partie de la collection « Roman », composée d'autant de tranches de vies à découvrir. Petit nouveau dans les premières lectures, Jambon, fromage et potiron n'est pas en reste !

 

Les histoires de Sandrine Kao sont empreintes de douceur et les interrogations de ses personnages font échos avec sensibilité aux problématiques de l'enfance. Ainsi, dans ce conte moderne, Lennie l'indécise gagne peu à peu en assurance et apprend à faire des choix sur sa route, comme dans la vie.

La forme polyphonique du récit permet l'introduction de personnages secondaires soignés : les membres de la famille de la petite fille. À l'image de « L'histoire à quatre voix » d'Antony Browne,  « Jambon, fromage et potiron » initie le jeune lecteur à une forme narrative singulière, multipliant sans excès les points de vue.  

 

*Si les petits polars ne sont plus à présenter, n'hésitez pas à jeter un œil aux délicieuses et facétieuses « Paroles de conteurs » !


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.