Roman à trèfle : L'anneau de Claddagh tome 1 : Seamróg

Sarah Favaron - 06.01.2016

Livre - irlande - amour - Histoire


Irlande, 1846. L'île est ravagée par la misère et la famine. Les récoltent pourrissent et les paysans se meurent. Keira, fille de cuisinière, a la chance d'avoir un travail de femme de chambre chez une riche famille de la noblesse anglaise, qui la protège et la nourrit. Entre la froideur de sa mère, la jalousie de sa maîtresse et la situation déplorable d'une famille amie de paysans, la jeune fille découvre le monde et ses horreurs. Tenaillée par l'envie de liberté mais culpabilisée par sa situation plus qu'enviable, Keira regarde se dérouler sa vie de domestique, bercée par l'anneau de Claddagh magique qui la lie à sa grand-mère décédée.

 

Alors que son existence semblait déjà toute tracée, elle rencontre Arthur Carmichael, fils d'une noble famille voisine, dont elle tombe éperdument amoureuse. Ses sentiments, partagés mais interdits, lui donnent des ailes. Et quand Arthur propose de fuir en Amérique, la tentation est grande…

 

Le vrai point fort de cette saga irlandaise est de mêler la réalité et la fiction. Béatrice Nicodème décrit de manière précise l'Irlande du XIXe siècle, mettant en lumière la situation désastreuse des paysans et l'indifférence de la noblesse anglaise, qui cherche plus de solutions pour se débarrasser des cadavres que pour secourir le peuple. Le regard apporté par Keira sur les habitudes de vie des riches propriétaires, mais aussi sur le mode de vie des domestiques ainsi que sur l'univers des plus pauvres offre une lecture aussi intéressante que troublante.

 

Au récit historique se superpose l'histoire d'un amour impossible qui, bien qu'un peu superficiel, séduira les amateurs du genre. Les personnages de l'Anneau de Claddagh sont profonds et bien construits, en particulier l'héroïne, une jeune fille rêvant d'amour et de liberté, qui incarne la lutte des femmes de cette époque.

 

Entre Histoire et légendes, romance et liberté, attachement au pays et envie d'exode, Seamróg (trèfle en gaélique) vous plonge dans l'Irlande tourmentée du XIXe siècle.