Roman "C'est pas moi !" : Qui a mis des cheveux sur ma brosse à dents ?

Morgane Vasta - 16.09.2013

Livre - fratrie - humour - adolescence


Combien de jeunes passent leurs années acnéiques malmenés par leur fratrie ? Dans la famille que nous décrit Jerry Spinelly, Greg et sa sœur Megin se vouent une haine totale « tout comme les mangoustes et les cobras » ; ici les petites disputes ont cédé leur place à une véritable guerre des tranchées où tous les coups sont permis.

 

On aurait ainsi pu remplacer « Qui a mis des cheveux sur ma brosse à dents » par : qui a fait rentrer un cafard dans ma chambre, qui m'a fait passer une douche froide ou encore qui a démoli mon projet de sciences !

L'un après l'autre au fil des chapitres, les deux adolescents font part de leurs tracas et de leurs émois au lecteur. En pleine poussée hormonale, Greg cherche maladroitement (c'est peu dire) à attirer l'attention de la belle Jennifer Wade ; de son côté Megin utilise majoritairement sa crosse de hockey sur l'équipe adverse, « dure au cœur tendre » elle nous confie son amitié clandestine avec Emilie, une  vieille dame amatrice de beignets torsadés.

Qui a mis des cheveux sur ma brosse à dents est un roman dont les pages, comme les différentes composantes d'un bon sandwich, ont un goût de « revenez-y ». Greg et Megin sont peut-être les incarnations d'une lutte fraternelle universelle, mais ils dépassent rapidement les clichés pour nous offrir un portrait d'adolescents attachants, profonds et infiniment drôles. N'hésitez pas à entrer dans la cuisine de cette famille authentique avec un couvercle de casserole à la main (pour se protéger des lancers de donuts).




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.