Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Roman d'aventure : Homer et le chien formidable

David Bethy - 12.02.2014

Livre - aventure - humour - loufoque


La directrice du Musée d'Histoire Naturelle ne le lâchait pas d'une semelle, d'un poil de Yéti 

« - Et qui sont ces types ? demanda Homer en désignant deux visages à demi dissimulés derrière des arbustes, et lâchant  involontairement la laisse  de chien, qui partit explorer la salle.

⁃    Ces « types », comme tu dis, sont des cannibales. Ils ont tué le Dr Wortworthy.

Homer imagina aussitôt le malheureux docteur  assis dans une marmite fumante. »

 

L'oncle Drake était un aventurier. Le chasseur du trésor de Rumpold le Puant.

L'héritage de l'oncle Drake n'a été qu'une série de mésaventures pour ce petit bonhomme de 12 ans. Mais hormis un chien tout triste et une pièce trouée, l'oncle Drake avait légué à Homer le goût de l'aventure.

Accompagné de sa sœur aînée Gwendolyn, Homer fugue vers la bibliothèque de la ville afin de percer - littéralement - le mystère de la pièce d'or trouée et rembourser par la valeur d'un trésor caché, la reconstruction de la bibliothèque brûlée accidentellement de son village.

 

Nous dévorons Homer et le chien formidable, n'en laissant aucune miette.

C'est du plaisir de lecture.

Suzanne Selfors construit une histoire loufoque autour d'une famille ordinaire, attachante.

La candeur de ce petit Homer rondelet, solitaire et rêveur, l'étrange goût de Gwendolyn pour la taxidermie afin d'un jour travailler dans le Musée d'Histoire naturelle, des parents qui  se complètent comme le sel et le poivre.

 

L'auteure y ajoute une chasse au trésor qui va bouleverser la tranquillité de cette famille vivant dans un lieu où rien d'insolite ne peut arriver.

Son drôle de basset sans flair sous un bras, sa boussole dans une poche, le garçon croisera le chemin de personnages farfelus comme Loreleï la vendeuse de soupe aux cheveux roses, les avocats jumeaux rouspéteurs Thermopolie et Constantin Snobinard, la mystérieuse géante Zelda et l'affreuse « Madame » du Musée d'Histoire naturelle. Le ton est tendre et enlevé.

Amateurs de Roald Dahl, à table !