medias

Roman fascinant : La vie inachevée d'Addison Stone

Laurie Cavalière - 02.06.2016

Livre - art - fiction - réalité


Elle a volé le cœur du milieu artistique.

Puis, elle l'a brisé.

 

Le monde artistique est en deuil. Addison Stone, la nouvelle idole, est morte dans des circonstances mystérieuses… Des témoins l'ont vu chuter du pont de Manhattan. Suicide ? Mise en scène ? Meurtre ?L'auteure se glisse dans la peau d'une journaliste enquêtant sur la fin tragique de cette jeune artiste montante. Tour à tour, elle interroge l'entourage d'Addison Stone : ses parents, ses professeurs, sa meilleure amie, ses ex-petits-amis, … Ils vont tous livrer leur portrait de la jeune artiste et de sa vie…

 

La vie inachevée d'Addison Stone avait fait le « buzz » lors de sa sortie US et nous avions hâte de pouvoir le lire pour nous forger notre propre opinion.

Tout d'abord, parlons de la forme. Le roman est de toute beauté, relié, avec une couverture attractive, et enrichi de documents intérieurs en couleur. Au fil de la lecture, on découvre des reproductions des toiles d'Addison Stone, des photos, des dessins, des croquis, des coupures de presse, … Le livre est déjà en lui-même un objet d'art. Un vrai plaisir pour les yeux !

 

Sur le fond, La vie inachevée d'Addison Stone est une histoire troublante et attirante.

 

Le lecteur suit l'enquête d'Adèle Griffin. A travers les témoignages de l'entourage d'Addison, l'auteure retrace son parcours tumultueux de sa petite ville du Rhode Island jusqu'à son ascension fulgurante à New York. On entrevoit la personnalité trouble de la jeune femme. Et malgré les interviews de ses proches, Addison Stone demeure une énigme…

 

La vie inachevée d'Addison Stone est une expérience de lecture inédite. L'auteure a l'art de gommer la frontière entre fiction et réalité. Adèle Griffin signe une œuvre fascinante.

 

Tellement bien fait que le lecteur se surprend à se demander : « Et si c'était vrai ? ».