Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Roman frisson : Au bois dormant

Chris Lilac - 22.07.2014

Livre - thriller - enquête - conte


Ariane et Lara. Toutes les deux mènent des vies très différentes. Ariane déménage souvent et ses parents sont très protecteurs. A contrario, Lara a un père qui ne fait que boire et une mère qui travaille énormément, elle est seule la plupart du temps. Toutes les deux vont bientôt avoir seize ans et leurs parents ont reçu une mystérieuse lettre quand elles étaient enfants, annonçant un funeste avenir. 

 

Un mystère plane autour d'un homme appelé Le Rouet, un tueur en série qui emporterait les adolescentes à leur 16e anniversaire. Ariane découvre tout cela et décide donc de ne pas attendre et de s'enfuir. Une fuite éperdue, à Montréal, au Québec.

 

En chemin, elle fait connaissance de Lara, malheureusement cette dernière va décéder dans un terrible accident. Ariane découvre alors le lien entre les victimes, ce lien avait échappé jusque là à la police. Très vite, elle se rend compte que malgré la fuite, le tueur est présent et il la retrouvera où qu'elle aille.

 

Le conte original de La Belle au bois dormant devient ici un bon roman policier. En fait le conte n'est qu'un fil conducteur dont se sert le tueur pour orchestrer ses meurtres. Dès les premières lignes, une ambiance angoissante se dessine et on plonge dans l'histoire. Le rythme est endiablé tout au long du récit jusqu'à la chute très sombre.

 

La plume de Christine Féret-Fleury nous accroche dès le début du roman avec un style très plaisant et tout est là pour nous tenir en haleine : mystère, meurtre, ambiance sombre, non-dits, tueur en cavale, personnages énigmatiques…  On se prend au jeu, on mène l'enquête, on cherche les indices et surtout, on s'angoisse.

 

La fin d'Au bois dormant est extrêmement bien exécutée et fait le lien, enfin, avec le conte. Amateurs de frissons et de thrillers vous allez être servis !