Roman holmesien : Sherlock, Lupin et moi

Élodie Pinguet - 30.03.2017

Livre - holmes - lupin - enquête


Un super détective, un futur cambrioleur et une jeune fille légèrement rebelle. Voilà le cocktail prometteur proposé pour le premier tome de Sherlock, Lupin et moi. Au programme, une sombre affaire de meurtre sur les côtes bretonnes de Saint-Malo.

 

Avec des si, on mettrait Paris en bouteille, paraît-il. Dans ce cas ce serait plutôt Saint-Malo. Dans le premier tome de Sherlock, Lupin et Moi – par « moi » comprendre Irène Adler – le lecteur est transporté en France, à l'été 1870. Alors oui, Arsène Lupin a dû traverser une faille spatio-temporelle pour se retrouver à l'époque des héros holmésiens étant « historiquement » né en 1874. Mais si Irène Adler rencontre Sherlock Holmes des années avant Un Scandale en Bohème alors pourquoi pas ? Confronter ces trois héros offre un choix intéressant ! Maurice Leblanc en avait déjà rêvé en faisant rencontre son héros, Lupin, avec Herlock Sholmes, un « célèbre détective anglais » à plusieurs reprises…

 

Si l'on attend avec impatience que les jeunes lecteurs grandissent pour leur faire lire les aventures du gentleman cambrioleur ou du détective britannique, voilà une alternative idéale ! L'histoire est très entraînante ! On retrouve avec plaisir ces personnages que l'on connaît si bien, mais avec 30 ans de moins. À cette époque Holmes pratiquait déjà le sarcasme et ses talents de déduction étaient prometteurs.

 

Quant à Lupin, on découvre que l'acrobatie et les méfaits sont une histoire de famille… On regrettera qu'Irène soit parfois (souvent !) présentée comme une fillette qu'il faut défendre, mais sa rencontre avec les garçons lui aura offre une certaine assurance.

 

L'intrigue créée par Irène Adler (un collectif d'auteur italien...) est plutôt bien ficelée et, élémentaire, c'est Sherlock qui finit par découvrir le fin mot de l'histoire au terme d'une habituelle scène d'explications. Malgré tout, il reste au terme de la lecture une dernière question non résolue, à savoir une histoire de dame de pique. Peut-être la solution se trouvera-t-elle dans le tome 2 qui sort en mai prochain ? 

 

Bien sûr, l'équation adolescents plus vacances d'été a pour résultats quelques scènes d'amourettes, mais pas assez poussées pour être intéressantes à retenir, même si une sorte de triangle amoureux semble se mettre en place.