Roman #ilovemymom : Mère forte à agitée

Christelle Gombert - 30.05.2015

Livre - relations mère fille - famille - adolescence


Maya a 17 ans, un cynisme aiguisé, un pouce sectionné, un père qui couche avec des filles moitié plus jeunes que lui, et une mère… absente. Littéralement. Maya devait passer le week-end chez elle, mais à son arrivée, la maison est vide. D'abord attristée d'avoir été oubliée par sa propre mère, la jeune fille commence à s'interroger sur celle qu'elle n'a jamais réussi à appeler Maman.

 

Certes, Jana est une personne un peu bizarre, à la fois complètement bordélique et obsédée par la propreté des joints de sa salle de bain, passionnée de psychologie et incapable d'établir une véritable relation avec sa fille. Mais de là à disparaître purement et simplement… Finalement, que sait vraiment Maya sur cette femme qui l'accueille – d'habitude – un week-end sur deux ?

 

Dans Mère forte à agitée, la Suédoise Jenny Jägerfeld explore avec beaucoup de délicatesse les relations mouvementées entre une adolescente et sa mère. À mesure qu'avance l'enquête personnelle de Maya, ses souvenirs et ses questions dévoilent la souffrance profonde, toute en retenue, d'une fille que sa mère n'a jamais prise spontanément dans ses bras. Et si cela cachait plus qu'une simple négligence ?

 

On rencontre une adolescente attachante et complexe, en quête d'elle-même et de l'amour de sa mère malgré une apparence revêche. On découvre une femme qui aime sa fille, mais se trouve démunie lorsqu'il s'agit de le lui exprimer. Voilà un beau roman qui brise les tabous autour des rapports mère-fille, souvent compliqués, avec subtilité et humour.