Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Roman #iseedeadpeople : Passeurs de mort

Chris Lilac - 24.07.2014

Livre - morts - occultisme - Fabrice Colin


Angel, ado de 17 ans, sérieuse, a une vie sans histoire et des projets bien définis. Elle veut aller à la fac et écrire un livre majeur. Tout bascule soudain, à la mort de son oncle  passionné de sciences occultes qui lui lègue une étrange paire de lunettes rouges et un manuscrit pour tout héritage. Pour en comprendre le fonctionnement, la jeune fille doit se rendre à l'hôpital où son oncle était soigné. Un infirmier, Nabir, pourra l'aider. Quand elle les met, elle voit les esprits des gens qui meurent.  

 

Elle décide de mener son enquête sur les mystérieux passeurs qu'elle voit accompagner les morts vers l'au-delà. Avec les indications laissées par son oncle, elle va réussir à se rapprocher d'une famille a priori « normale » : les Cooper avec qui elle va vivre une grande aventure : des pouvoirs étranges, une atmosphère pesante, de lourds secrets familiaux la voilà prise dans une aventure fantastique comme elle n'aurait jamais cru vivre un jour.

 

Passeurs de mort est un superbe et captivant roman fantastique et d'aventure. Tout y est superbement construit, que cela soit les personnages, l'histoire ou les lieux. Exit les longueurs on se retrouve vite pris dans l'aventure et l'on se met facilement à la place de l'héroïne. L'auteur nous livre les éléments de réponse petit à petit ce qui permet de préserver le suspens. Grâce au « fantastique », l'auteur aborde des thèmes importants comme la vie après la mort, les angoisses, les secrets familiaux.

 

Angel est un personnage attachant, elle a beaucoup d'humour, est originale (elle parle à son porte-clés quand elle s'ennuie et la figurine de l'étrange Noël de Mr Jack est son Jimini Criquet) elle se cherche, a des doutes. Elle pourrait être n'importe quelle adolescente.

 

Fabrice Colin nous offre une lecture captivante, comme il nous en a donné l'habitude avec des pépites comme La Saga Mendelson, La Malediction d'Old Haven, ou encore le récent La dernière guerre. L'écriture est maîtrisée et l'on y reconnaît bien son style inimitable. N'hésitez plus ce roman sera le compagnon idéal de vos vacances.