Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Roman juste : Coeurs brisés, têtes coupées

Eli Esseriam - 24.04.2014

Livre - humour - lycéens - lycée


Nous voilà dans un lycée américain comme on en connait mille grâce aux sitcoms. Notre héros s'appelle Ezra Faulkner. Il est évidemment joli garçon, mais pas que, sportif émérite et bien plus encore, et sort avec la belle gosse du bahut, bien sûr. Jusqu'ici, rien d'ébouriffant, on en convient volontiers.

 

Mais une tragédie personnelle va venir changer en profondeur notre cador, ses habitudes, ses perspectives et son destin. Le voilà contraint de repenser son univers et forcé de s'adapter tant bien que mal à un nouveau quotidien. Il renoue des liens qu'il pensait rompus, en tisse de nouveaux. Notamment avec Cassidy,  la nouvelle arrivée, secrète, cynique et complexe à souhait. Qui est-elle vraiment ? Et surtout: qui est-il, lui, au fond ?

 

Ouh la, on vous entend déjà . “Super... Toujours le même topo... Rien de bien nouveau là-dedans... Déjà lu, un truc dans le genre...” Et on a envie de vous dire que ce n'est pas faux. Tout comme Disney fait le même dessin animé depuis trente ans et Lorie sort le même disque régulièrement, la littérature jeunesse nous propose très souvent des héros sensiblement proches. Alors, pourquoi lire ce livre plutôt qu'un autre ? Parce que c'est percutant. Et intéressant. Et accrocheur. Parce qu'Ezra est un garçon ordinaire qui, malheureusement pour lui, va devenir tout à fait unique en son genre.

 

Parce qu'à travers lui, Robyn Schneider nous rappelle qu' “à une chose, malheur est bon”. Qu'il suffit de trouver cette chose pour transformer l'accident en opportunité, la faiblesse en force et le chagrin en sérénité authentique. Coeurs brisés, têtes coupées ne se contente pas d'être souvent intelligent et globalement bien écrit, c'est aussi drôle parfois et touchant . Vraiment. Alors, ne tergiversez plus: ce livre vous plaira. On en met notre tête à couper...