Roman magique : Soeurs Sorcières, Livre 1

Lucie Kosmala - 22.08.2013

Livre - Famille - Amour - Magie


Dans le village reculé de Chatham vivent les sœurs Cahill : Cate, l'aînée, Maura et Tess. Toutes trois sorcières, elles dissimulent leurs dons afin d'échapper à la vigilance de la communauté des Frères qui régissent la contrée par la terreur, la dévotion, et la haine des sorcières. Une lettre léguée par leur mère défunte bouleverse l'existence des trois sœurs. Elle leur apprend qu'une prophétie leur fait courir un très grand danger. Pour ne rien arranger, l'arrivée de leur nouvelle gouvernante, la jeune Elena, sème le trouble au cœur des relations familiales.

 

D'ici quelques mois, Cate devra faire un choix : annoncer ses fiançailles, ou rejoindre l'ordre des Soeurs. Doit-elle se fier à Elena et se convertir à l'ordre ? Doit-elle accepter la demande en mariage de son ami d'enfance, le beau Paul, afin de rester auprès de ses sœurs ? Doit-elle maîtriser ses sentiments naissants pour un autre prétendant ?

 

Jessica Spotswood signe ici son premier texte, et on ne peut que la soupçonner d'être une dévoreuse de romans de Jane Austen. Tout y est : l'arrière-plan historique, les histoires de famille, les dilemmes amoureux, les jeunes effrontées et les jolies robes. Mais la recette utilisée pour Soeurs sorcières n'a rien de mielleux, et aborde subtilement des sujets forts tels que la misogynie, l'homosexualité et le génocide qui condamne sévèrement l'avenir des sorcières.

 

Soeurs sorcière est l'un de ses romans que l'on a du mal à reposer sur la table de nuit. Les rebondissements savamment dosés et réellement saisissants rendent captifs de la lecture. L'intimité qui lie le lecteur à la narratrice, Cate, incite à se plonger dans de profondes réflexions sur ce qui est le mieux pour elle. On doute, on suffoque devant les arrestations de jeunes filles, on s'émoustille d'un premier baiser, et l'on craint que quelqu'un nous surprenne pendant un exercice de magie. Mais par-dessus tout, on enrage de voir le roman se terminer, et on trépigne d'envie d'avoir le second tome.