Roman malicieux : L'ogre au pull vert moutarde

Fanny Robin - 02.09.2014

Livre - humour - pensionnat - famille


Abdou et Yoan vivent dans un foyer pour enfants. Ce sont des "indésirables" comme le répète si souvent leur Directeur. Séparés de leurs familles biologiques, ils font leurs premiers pas à l'école de la débrouillardise. Pas le temps pour eux de s'apitoyer sur leurs sorts, les deux garçons font les 400 coups dans les chambres du foyer.

 

Faire tourner en bourrique le personnel de l'établissement est leur credo et ce soir une nouvelle proie va tomber entre les mailles de leur filet. Enfin ça, c'est ce qu'ils croyaient... Le nouveau veilleur de nuit, un homme incroyablement laid et costaud va leur donner du fil à retordre. Car cet homme n'a pas seulement l'apparence d'un ogre, c'en est un. Et ce soir, il a très, mais alors vraiment très faim !


L'ogre au pull vert moutarde
est l'un des premiers titres de la toute nouvelle collection Pépix des éditions Sarbacane. Roman court, illustré et aéré, c'est un format idéal pour les jeunes lecteurs. Après son très beau roman, Frangine, que nous avions adoré, Marion Brunet nous offre ici une histoire savoureuse empreinte d'humour, de malice et de solidarité. Les mots sont savamment choisis pour décrire les saveurs des humains...

 

Vous avez peur là ?! Les illustrations de Till Charlier apportent un dynamisme supplémentaire au texte : c'est vivant et enjoué. C'est donc sans surprise que nous avons découvert les multiples sélections qui ont choisi cet excellent roman. Un roman drôle, de qualité et sans fausse note de la première à la dernière page.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.