Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Roman ovni : Pampa Blues

Morgane Vasta - 03.10.2013

Livre - ovni - pampa - blue


Le trou paumé de Windgroden - dont l'anagramme révélatrice « Nirgendwo » (« nulle part » en allemand) prend ici un sens – est habité par des vieux, des soûlards, une seule femme, Anna et un seul jeune garçon de 16 ans, Ben. On se demande d'emblée comment ce dernier va réussir à vivre son adolescence au milieu d'une pampa désertique, avec un grand-père devenu sénile qu'il balade en touk-touk comme une vieille routine. Porté par des rêves chimériques, le garçon passe ses heures perdues à retaper un vieux bus dans l'espoir fou, un jour, de tout quitter et d'aller sur les traces de son père en Afrique.

 

Dans la première partie de l'histoire, on se résigne à la torpeur ambiante tout en savourant les portraits caustiques dressés par Ben des piliers de comptoir et des commerçants. Il y a par exemple Jojo, amoureux d'Anna, qui se badigeonne chaque jour le crane de potion de croissance pour les cheveux afin de se les faire couper par la coiffeuse, Georgy le mari, soldat russe déserteur et dépressif, Maslow et sa boutique de souvenirs improbables et surtout Karl, ce grand-père lunaire qui colle des petits papiers de couleur sur les murs ou qui reste des heures paumes ouvertes au milieu du jardin, attendant les oiseaux qui ne reviennent plus. 

 

Lorsque Maslow se lance soudain dans un plan de grande envergure, le rythme du récit s'accélère et la vie prend une drôle de tournure : si l'on a l'idée de fabriquer des soucoupes volantes et de transformer la ville en Roosevelt allemand, tout peut finalement arriver !

 

Rolf Lappert nous écrit un OVNI littéraire avec sa plus belle plume ; Pampa Blues est un roman qui fait passer du blues à l'hilarité en quelques mots. Les personnages, s'ils évoluent dans un univers plat et gris, brillent par leurs caractères singuliers. À découvrir !