medias

Roman souriant : Dis-moi qu'il y a un ouragan

Chris Lilac - 21.07.2014

Livre - différence - adolescence - religion


Cinq adolescents que tout sépare sont obligés de s'unir et de collaborer à l'occasion d'un devoir commun sous forme d'un court-métrage de cinéma. Léa est la nouvelle, un vrai garçon manqué éprise de justice. Moussa aime la méditation, la philosophie et le bouddhisme. Quentin est un peu étrange, il est poète et toujours habillé de noir. Pauline est complètement paranoïaque, mais chante divinement bien et Jennifer la bombe du lycée est superficielle et prétentieuse, comme d'habitude....


Ils vont se découvrir, s'apprivoiser et nouer des liens forts qui vont bouleverser la vie des uns et des autres.  Ce petit groupe de parias va apprendre à vivre ensemble et à aller au-delà de leurs différences et des préjugés.


On a aimé la fraicheur  et l'humour de ce roman. Les ados s'y retrouveront, car les thèmes abordés sont ceux de leur quotidien et des sujets universels tels que l'entraide, les préjugés, les problèmes familiaux, la religion, la différence et la difficulté de vivre ensemble.  Léger en apparence, c'est beaucoup plus réfléchi et profond qu'il n'y paraît.


Les personnages de Dis-moi qu'il y a un ouragan sont hauts en couleur et tout en subtilité. Ils ont tous leurs propres histoires familiales, des spécificités, des secrets et des blessures. De plus, l'histoire  est sans longueur ni temps mort. Le style est aéré, moderne, et tout en subtilité. Toute la force de cette histoire réside dans le fait qu'elle parle aux ados d'hier, à ceux d'aujourd'hui et probablement à ceux de demain, une véritable histoire intemporelle.


On ferme le livre détendu et souriant. Une bouffée d'air frais dont il serait dommage de se priver. Un premier roman de Fabrice Emont extrêmement prometteur et l'on attend déjà le prochain.