Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Roman sous les cendres : La fiancée de Pompéi

David Bethy - 24.09.2013

Livre - Pompéi - Histoire - Grèce


Lollia Tertullia, treize ans et demi, ne se sent plus maîtresse d'elle-même.

Elle est hors d'elle et se sent aussi soumise qu'une élève de Zénon le pédagogue, pire, autant qu'une esclave. Que sa douce Mustella lui pardonne cette pensée indigne de leur complicité ! Son père, le patricien Valérius Lollius Venustus, brigue un poste parmi les dirigeants de Pompéi et pour ce faire, il projette de lier sa dernière fille à l'un des neveux de Quintus Appius, autre patricien de pouvoir. Grâce aux indiscrétions de sa fidèle esclave métisse, Lollia s'empresse de mener une enquête de moralité sur le futur marié.

 

S'engageant seules dans les bas-fonds de la ville, les jeunes filles découvrent que le promis, Kaéso Lentulus Calvus, en aime une autre. Jouant en vain son maigre pécule afin de promettre une fugue à la belle Sylvia, l'infortuné ne se doute pas des projets de noces qui vont compliquer sa romance. Heureusement le poète maudit pourra compter sur le raisonnable Manius, son jeune frère, et sur deux belles inconnues pour le protéger de son oncle, qui compte faire main basse sur leur héritage.

 

La fiancée de Pompéi est un bon roman historique pour la jeunesse. Nous reconnaissons le souci du détail historique d'Annie Jay, replaçant dans l'air du temps, celui de l'époque dans laquelle elle décide de nous emmener. Les psychologies des personnages respectent les différentes positions sociales rendant le récit crédible. Plusieurs belles amitiés sont brossées sur cette peinture pompéienne. Nous notons particulièrement le lien fraternel entre Kaséo et Manius et bien sûr la relation inconcevable, mais si complice de Lollia et l'espiègle Mustella.

 

La galerie de personnages comporte un lot de méchants intéressants, du plus cupide, mais humain au plus vil et cruel. Le récit se suit parfaitement bien, de jolis flirts en folles passions, le drame s'intensifie avec le sort que l'on connaît du célèbre Pompéi. Les intrigues sont multiples et les dialogues pétillants, de quoi maintenir l'intérêt des jeunes lecteurs et faire aimer les romans historiques.