Rosa, La vie – Lettres de Rosa Luxemburg

Clément Solym - 01.12.2009

Livre - Rosa - vie - lettres


Cette anthologie se compose d’un recueil de lettres écrites par Rosa Luxemburg durant ses différentes incarcérations en Allemagne au début du XXe siècle pour ses différentes actions militantes, mais aussi pour son opposition farouche à la Première Guerre mondiale.

Ici, contrairement à d’illustres révolutionnaires, anarchistes et autres opposants politiques, on n’y trouvera pas de grands discours idéologiques bien au contraire. Rosa Luxemburg se livre tout entière et propose un humanisme sidérant alors même qu’elle vit les heures les plus sombres de son existence. Une énergie saine et puissante se dégage de ses écrits dans le cadre d’un socialisme humain révolutionnaire, constructif et optimisme, et non pas simplement destructeur comme ce fut traditionnellement le cas.

Cette atmosphère est, précisons-le, due en grande partie par une traduction délicate et précise réalisée par Laure Bernardi et Anouk Grinberg, mais également introduite intelligemment par Edwy Plenel. Une série de lettres donc d’une prisonnière qui pensait différemment et voyait s'intrioduire ce qui fera le malheur de l’Allemagne quelques décennies plus tard dans l’après conflit... De la République de Weimar à l’avènement d’un totalitarisme haineux et ses conséquences tragiques (idée reprise d’ailleurs justement dans les écrits d’Hannah Arendt).

Derrière cela, évidemment, le lecteur suit le quotidien carcéral de Rosa : quelques réflexions sur les conditions de détention, l’enfermement et la solitude. Un témoignage franchement ironique sur un ton qui se veut rassurant, mais ridiculise dans le même temps la geôle et les autorités qui sanctionnent. La vie semblerait même rêvée selon son expérience. Il apparaît d’ailleurs que ce sont les destinataires de ses lettres qui souffriraient et seraient de fait les plus à plaindre. Dans ce sens, elle sera prodiguer conseils et encouragements à chaque petit trac et heurt imposé par la vie.

En cela, il s’en dégage une exceptionnelle combativité. Tout est dit, tout est pensé pour éviter de sombrer dans le désespoir voire même la déprime et l’abandon. Envers et contre tous, Rosa Luxemburg impose de sa prestance et de son optimisme, ne reniant jamais ses convictions les plus profondes. On en retient donc que la lecture et l’écriture seraient un palliatif à la solitude.

Rosa Luxemburg
Exhortant son cercle proche à ne pas l’oublier, elle les incite à s’ouvrir au monde par la culture, par l’actualité et par la réflexion, mais également à lui apporter leur propre expérience de la vie au sens où chaque petite chose a forcément une signification ou un symbolisme. Une pointe de nostalgie bien sûr et quelques pensées relativement poétiques complètent le reflet unique d’une époque difficile et chargée émotionnellement, qui ne semble pas pour autant révolue tant le discours est fort et reste vrai.

En attache un audiolivre enregistré par Anouk Grinberg. Qui lui est tout de même bien moins agréable.

 


Retrouvez Rosa, La Vie ; Lettres De Rosa Luxemburg, en librairie



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.