medias

Sang chaud : le Parrain au pays du matin calme

Auteur invité - 19.10.2020

Livre - Sang chaud - Kim Un-Su polar - Matin Calme Coree


POLAR ETRANGER - Matin calme mais soirée violente pour les voyous et mafieux sud-coréens, chez ces dingues du quartier de Guam, dans la ville de Busan, deuxième ville de Corée et premier port du pays. Qui dit port dit approvisionnement, et donc fric et corruption à tous les étages.
 



 
En vieux sage, habile joueur de go, habitué à déjouer les querelles, les orgueils blessés, Père Sohn, propriétaire du très honorable hôtel Le Mallijang, règne sur cette partie de la ville. Son bras droit et personnage central de ce roman brûlant est Huisu, homme de quarante ans respecté par tous pour sa réflexion et sa sagesse, toutes relatives toutefois.
 
Pour les gangs, le problème est que, souvent, un plus orgueilleux, plus gourmand ou tout simplement plus fou veut croquer dans le pain d’épices du voisin, douce image… Ces enfants de choeur – pardon, de coeur – dans lesquels le tueur plante le couteau à sashimi, petite lame servant à lever le filet de poisson mais aussi l’ennemi, avant que ce dernier ne soit broyé et jeté en pâture à des flétans que l’on retrouve ensuite dans l’assiette du voyou. Fin de la parenthèse gourmande bien présente dans ce roman.
 
Cela est beau, on passe à table, on mange, on se sert un cérémonial bien huilé, on se plie à angle droit pour saluer un grand frère, un doyen, on partage les nouilles, le soju, les maquereaux (encore eux, les rues en sont peuplées), on négocie et on tue.
 
[Premières pages] Kim Un-Su – Sang Chaud

 
Lire Sang chaud, c’est cela, se glisser dans cette vie de peur, dans des ruelles où l’ordre est bien en place tant qu’on ne le déplace pas, mais aussi découvrir une culture étonnante. C’est effrayant ce respect pour l’ancien quand celui-ci est un infâme salaud, quand cet autre est un traître avéré. Sang chaud est une chronique des gangs, de faits anodins qui vont se déchaîner en déclenchant un tsunami dans l’ordre établi.
 
C’est le premier roman publié par Matin calme et c’est absolument addictif, quasi philosophique, cinématographique dans le déroulement du scénario et des scènes. Le Parrain au pays du matin calme.
 
 
Jean-Baptiste Hamelin, Libraire
Le Carnet à spirales (Charlieu)
   

 

Kim Un-Su, trad. Kyungran Choi et Lise Charrin – Sang Chaud – Matin Calme – 9782491290009 – 22 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.