medias

Serge Joncour, Nature humaine : le temps des confrontations

Auteur invité - 26.08.2020

Livre - Serge Joncour Flammarion - Nature humaine - Rentrée littéraire 2020


ROMAN FRANCOPHONE - Nature humaine, de Serge Joncour, est le roman des confrontations : celles de l'Homme avec la nature, de l'homme contre la nature, des hommes entre eux. Et du défi d'une génération que de grands bouleversements (politiques, géopolitiques, culturels...) vont transformer à jamais.

 
 
 
 
De beaux personnages, souvent singuliers : Alexandre, Constanze, les sœurs, et la génération d'avant et celle d'avant encore avec leur vision, leur amour de la terre, leur conservatisme ou leur envie de modernité.
 
Le jeune Alexandre a une relation charnelle avec cet environnement qu'il nourrit et qui le nourrit. Mais il est jeune et il rêve aussi d'amour ; Il rencontre Constanze, jeune étudiante est-allemande dans la collocation de sa sœur...et naissent les premiers frémissements. Mais lui le fermier intéressera aussi d'autres jeunes hommes avec d'autres idées et projets : ce sera le temps des questionnements. La marche du monde l'emporte dans son sillon en somme.
 
Etre fermier c'est se donner corps et âme, il n'y a pas de temps mort mais une succession d'efforts, de vigilance, de choix. Ce don de soi Alexandre le concède, libérant ainsi ses sœurs du fardeau. Ses sœurs qui lorgnent vers la ville comme la majorité de la jeunesse de ces années 80, qui participent à l'exode tournant le dos à cette vie si particulière de fermiers et fermières. C’est le temps des téléphones en bakélite, des virées en 4L
 
Au sein de ce petit coin du Lot et aux frontières de la Corrèze, à l'abri du bruit, les convulsions du monde n'épargnent personne, les révolutionnaires en herbe, les anti-nucléaire, les étudiants gorgés de la sève du défi et de la contestation, emmenés par un Mitterrand en verve armé de sa rose. Mais il y a aussi les anciens, un brin conservateurs, qui voient ces changements, les projets de la construction d'une autoroute comme une catastrophe et le prélude à un monde létal à leur endroit.
 
Serge Joncour nous plonge dans ce monde dur et magnifique de la terre, du travail de la terre, de la relation aux animaux, de la naissance des premiers centres commerciaux où converge le weekend toute une population qui voit le changement s'opérer dans sa vie quotidienne, sans vraiment comprendre les implications des choix politiques qui concernent son destin. Et surtout d’un monde qui voit disparaître les bistrots, les petites gares et les petits chemins, la petite poste du village…ce qu’on nomme désertification.
 
 
Serge Joncour nous invite à méditer sur les temps qui viennent sans être donneur de leçons ou moralisateur, l'écueil était à l’affût. Non. Il sonde à travers les conflits de générations, la rudesse de la vie agricole, le monde du mur de Berlin et celui qui émerge de sa chute. L'auteur évoque avec cette humanité, cet amour qu'il a pour ses personnages, ce qu'ont été les années 80, événements bons et mauvais, heureux et tragiques qui les ont jalonnés.
 
Car ni les personnes, ni le pays en tant que Nation ne sont épargnés par ce grand tournant que représentent l’élection de la force tranquille Mitterrand en des temps intranquilles et la chute de l'empire soviétique. C’est le temps des catastrophes.
 
L'édification d'une société mondialisée doit-elle se faire au détriment des « petits », d'une certaine authenticité et de celles et ceux qui combattent fusil ou explosifs à la main pour survivre et se défendre ? Défendre ce qui leur est essentiel ? Ce qui les constitue ? Pour certains c’est l’enracinement, pour d’autres ce sont des ailleurs qui s’offrent avec l’abaissement des frontières.
 
Lire Serge Joncour rend le lecteur un tantinet nostalgique d'une période riche, turbulente et stimulante, traumatisante et douloureuse. Une plume trempée d’humanité, au plus près des êtres, pour une brillante évocation de toute la complexité de la dernière partie du vingtième siècle.
 
 
Serge Joncour – Nature humaine – Flammarion – 9782081433489 – 21 €

Dossier - Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Flammarion
Genre : littérature
Total pages : 400
Traducteur :
ISBN : 9782081433489

Nature humaine

de Serge Joncour

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois sœurs, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ? Dans ce grand roman de « la nature humaine », Serge Joncour orchestre presque trente ans d’histoire nationale où se répondent jusqu’au vertige les progrès, les luttes, la vie politique et les catastrophes successives qui ont jalonné la fin du XXe siècle, percutant de plein fouet une famille française. En offrant à notre monde contemporain la radiographie complexe de son enfance, il nous instruit magnifiquement sur notre humanité en péril. À moins que la nature ne vienne reprendre certains de ses droits…

J'achète ce livre grand format à 21.00 €

J'achète ce livre numérique à 14.99 €