Sexe, meurtres et politique : Brian de Palma signe son premier thriller

Victor De Sepausy - 28.05.2018

Livre - Brian Palman roman - serpents nécessaires Palma - thriller politique sexe


Depuis l’affaire Adam-Eve contre Jardin du Paradis, les serpents ont mauvaise presse. Les serpents sont-ils nécessaires ?, signé par Brian De Palma et Susan Lehman, ne réhabilite pas les reptiles. Pas plus que la politique.



 

 

Quand un réalisateur signe un roman, impossible qu’il ne le truffe pas de références à son univers cinématographique – et plus encore, à son propre panthéon de réalisateurs fétiche. Second point, notable, le livre sort en français, en avant-première, manière, avait expliqué l’auteur, de remercier un public qui l’aura toujours suivi.

 

Dans une Amérique en campagne, l’État de l’Ohio voit s’affronter deux candidats – et tous les coups seront permis. Sauf que l’un des deux est nettement plus avantagé : Lee Rogers possède un charisme terrible, qui laisse son opposant, Joe Crump, loin derrière. Alors, il faut trouver un autre moyen pour empêcher l’intéressé de ne pas prendre trop d’avance.

 

Rien de mieux qu’un scandale et une bonne histoire de mœurs, pour ce faire. Parfait : Rogers aime la bagatelle, et bien que marié, ne peut s’empêcher de papillonner. Le projet est scellé, il suffit de trouver l’oie blanche qui servira de piège pour faire tomber le politicien. D’autant plus qu’elle a une dette envers lui : il faudrait bien accepter de prêter main-forte.

 

Mais en guise de brebis, le directeur de campagne de Crump va tomber sur une jeune femme qui voit bien plus loin qu’un vilain chantage sur les réseaux sociaux. Et les intérêts des uns s’achèvent là où commencent ceux des autres...

 

Quelque part dans la lignée de House of Cards – le cynisme désespérant en moins – ce sont les stratégies politiques qui sont mises en action ici. Avec un humour qui grince et des séquences diablement dynamiques. Il s’avère d’ailleurs que le titre même est une référence directe à un livre que lit Henry Fonda dans le film de 1941, The Lady Eve – et qui porte le même titre. 

 


 

Lui-même faisait un clin d’œil au livre de James Thurber, une satire terriblement drôle parue en 1929, Is Sex Necessary ?. Dans cette lignée, l’intrigue renoue avec les thématiques favorites du réalisateur, ménée tambour battant avec un rythme haletant – et l’accumulation de protagonistes, qui surgissent, disparaissent... mais pas totalement.

 

Et si vous êtes impatients et fans, De Palma et Lehman viendront pour une rencontre-débat le 30 mai à Millepages, la librairie de Vincennes, dès 19 h. A 77 ans, le célèbre réalisateur présentera ainsi son premier roman noir...

 

Brian De Palma et Susan Lehman, trad. Jean Esch – Les serpents sont-ils nécessaires ? – Payot – 9782743643973 – 16 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.