Sociétés matriarcales, “une exploration à la fois conceptuelle et géographique”

Auteur invité - 21.10.2019

Livre - Heide Goettner-Abendroth - Sociétés matriarcales - étude anthropologie


ESSAI – Donner la vie, donner la mort, naissance et violence, PMA avec une science attachée au vivant, et tueries selon une déclinaison de l’horreur, une trajectoire du désastre, allant d’assassinats dans une enceinte par excellence protégée, - la Préfecture de police, - aux sanglantes offensives sur un théâtre géopolitique en proie à la tragédie du massacre : l’actualité contrastée invite à un effort de réflexion sans précédent. 

Article signé par Laurence Zordan


 

Trouver des voies nouvelles sans prétendre à une originalité de façade, c’est-à-dire remonter à l’origine des questions épargnées par les préjugés, dégager d’une gangue de commentaires les termes premiers d’un problème : tel est l’enjeu. L’ouvrage Les sociétés matriarcales - Recherches sur les cultures autochtones à travers le monde de Heide Goettner Abendroth, qui vient de paraître en France aux éditions des femmes-Antoinette Fouque, apporte une contribution décisive. 

Il témoigne d’une exigence telle qu’il est capable d’allier précision d’une exemplaire finesse et vision panoramique dotée d’une exceptionnelle force de déploiement. Ce sont en effet près d’une vingtaine de sociétés matriarcales qui sont étudiées par l’auteure, philosophe des sciences, anthropologue et femme de terrain également puisqu’elle a vécu parmi elles au cours de ces quarante dernières années. 

Corsetée par des contre-sens, la notion de matriarcat méritait d’être libérée de la suffocation des idées reçues. L’auteure montre qu’on ne saurait la confondre avec quelque patriarcat inversé ou gynocratie. Mais il ne suffit pas de conquérir un objet de recherche, d’en révéler la pertinence scientifique, encore faut-il l’accueillir au sein d’un discours qui lui donne tout son impact. 

Nous n’assistons pas au spectacle d’une virtuosité érudite. Nous nous associons à une exploration à la fois conceptuelle et géographique. Conquérir et accueillir : ce double mouvement reflète une légitimation et une justification : légitimation par l’auteure qui expose sa méthode et justification par les éditrices qui offrent l’hospitalité intellectuelle de leur catalogue à une oeuvre pour la première fois traduite en français. 

Justification, car une telle publication n’est pas anodine, tant elle imprime une révolution copernicienne à l’anthropologie. Hospitalité, car ce n’est pas simplement un livre qui s’ajoute à d’autres livres, mais une forme de convivialité réunissant des ouvrages dont la fertilisation croisée ne se borne pas à une expression imagée pour stratégie de management. 

Ce sont toutes les facettes de la féminologie d’Antoinette Fouque qui permettent de procéder à une élucidation qui est aussi une libération de la pensée, délivrée du joug d’un ''non possumus'' trop souvent invoqué, affranchie de la tyrannie de ce qui s’est toujours fait sans pouvoir faire autrement. L’ouvrage de Heide Goettner Abendroth explicite des capacités de résistance insoupçonnées aux tentatives de mise en coupe réglée de l’action des femmes.


Laurence Zordan, philosophe et haut fonctionnaire, spécialiste des questions de sécurité et de géostratégie et écrivaine, ouvre des pistes pour penser un imperium inédit, fondé sur une pensée du réel plutôt que sur l’unicité illusoire d’un empire au pouvoir illimité et absolu. 

Dossier - Les sociétés matriarcales : les cultures autochtones dans le monde


Heide Goettner-Abendroth ; Saskia Walentowitz ; trad. Camille Chapla – Les sociétés matriarcales ; recherches sur les cultures autochtones à travers le monde – Des Femmes Antoinette Fouque – 9782721007018 – 25 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Des Femmes
Genre : critiques et essais
Total pages : 572
Traducteur :
ISBN : 9782721007018

Les sociétés matriarcales ; recherches sur les cultures autochtones à travers le monde

de Goettner-Abendroth, Heide ; Walentowitz, Saskia

Dans Les Sociétés matriarcales. Recherches sur les cultures autochtones à travers le monde, Heide Goettner-Abendroth procède à des études transculturelles afin de déterminer les formes qu'ont ou ont eu les sociétés matriarcales sur tous les continents, aux niveaux social, économique, politique et culturel. Ses investigations sur le terrain et sa recherche théorique interagissent. Elle construit un cadre théorique - le " paradigme matriarcal " - qui permet de disposer d'une définition structurale complexe du " matriarcat " et par suite de reconnaître une société matriarcale et de la décrire de manière adéquate. Cette définition, combinée à une méthodologie interdisciplinaire, pose les fondements pour une nouvelle science socio-culturelle qui intègre un nouveau paradigme : les Recherches matriarcales modernes.

J'achète ce livre grand format à 25.00 €