Soleil de nuit : "tu vis de la drogue. Je suis bedeau et croyante".

Cécile Pellerin - 09.05.2016

Livre - roman policier - Norvège - culture same


Le nouveau  roman de Jo Nesbø met en scène certains des personnages  de son œuvre précédente, Du sang sur la glace, mais peut tout à fait se lire indépendamment, sans souci de compréhension ni de confort de lecture.

 

Un rythme vif,  de l'humour, une intrigue plaisante, plutôt efficace même si ce sont avant tout les personnages qui retiennent et  surtout le lieu insolite où elle se déroule (en 1977), le Finmark, situé à l'extrême nord de la Norvège ("unique comté partageant une frontière avec l'Union soviétique").  Ainsi, exit les bas-fonds d'Oslo ; l'histoire s'empare d'une région sauvage et désertée, empreinte d'une tradition religieuse ancestrale très conservatrice, celle du mouvement laestadien et confère à la lecture un intérêt sociologique assez passionnant qui se mêle habilement au suspense habituel et lui offre ainsi une indéniable originalité.

 

"J'étais une mauviette pathétique et lâche, qui méritait toute la merde que le sort lui réservait".

 

Jon Hansen est recouvreur et liquidateur pour le compte du Pêcheur, puissant trafiquant de drogue à Oslo.  Mais peu enclin à tuer, il abandonne vite le métier et trahit son patron. Pour éviter d'être tué à son tour, il fuit. "Soixante-dix heures en fuite. Mille huit cents kilomètres. Une ou deux heures de sommeil sur des sièges de train et de car." Réfugié dans le petit village de Kåsund non loin d'Alta, il fait la connaissance de Knut, dix ans et de sa mère bedeau Lea, tous deux membres de la communauté laestadienne. Au milieu des Sames et des rennes, le Norvégien ne passe pas inaperçu et le Pêcheur, il le sait, n'abandonne jamais les infidèles…

 

Entre ses difficultés à intégrer la communauté villageoise assez méfiante, son attirance pour Lea, ses stratagèmes (remarquables) de dissimulation pour échapper aux hommes du Pêcheur, Jon ne manque pas d'activité. Rusé et drôlement efficace, il est capable de maintenir le lecteur en alerte et en haleine de bout en bout, de l'amuser comme de le placer dans un état de tension et d'excitation.

 

Ainsi, une fois de plus, Nesb  offre un divertissement fort sympathique et mouvementé, toujours singulier, où la dérision et la légèreté et une histoire d'amour naissante atténuent les crimes violents et sordides, où l'intégrité du héros crée l'attachement immédiat.

 

Et si la fin, telle une romance, peut sembler un brin sentimental (très éloignée en tout cas de l'atmosphère de la série Harry Hole), nul n'est dupe ; Jo Nesbø s'amuse autant que son lecteur.

 

"Les jeunes d'aujourd'hui ne veulent que des boissons gazeuses, du coca. Des scooters des neiges. Des hot-dogs. La gnôle, la pulka et la viande de renne, tout ça, bientôt, ce sera terminé. Nous sommes en perdition".

 

Enfin, comme à son habitude, l'auteur, au-delà de l'intrigue, glisse dans la vie quotidienne des habitants, décrit ici la Laponie, le peuple same, la lente agonie de cette culture, les ravages de l'alcool ("des regards lessivés à la gnôle") et du chômage, les violences conjugales et les mariages forcés, la dureté du métier d'éleveur de rennes ou de pêcheur de colins en Arctique, attise réellement la curiosité pour cette contrée septentrionale, dépayse sans ennui et apporte de la profondeur à une histoire, sans cela, très classique et ordinaire.

 

Aussi, sans hésiter, le lecteur est prêt pour la suite. Qui viendra, assurément !


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : policier &...
Total pages : 220
Traducteur :
ISBN : 9782070145232

Soleil de nuit

de Jo Nesbo

Chargé de recouvrer les dettes pour le Pêcheur, le trafiquant de drogue le plus puissant d'Oslo, Jon Hansen, succombe un jour à la tentation. L'argent proposé par un homme qu'il est chargé de liquider permettrait peut-être de payer un traitement expérimental pour sa petite fille, atteinte de leucémie. En vain. Trouvant refuge dans un village isolé du Finnmark, et alors qu'il est persuadé d'avoir tout perdu, Jon croise la route de Lea (dont le mari violent vient de disparaître en mer) et de son fils Knut. Une rédemption est-elle possible ? Peut-on trahir impunément le Pêcheur ?

J'achète ce livre grand format à 16 €

J'achète ce livre numérique à 11.99 €