Sous la magie des étoiles, entrez dans la valse de l’homme qui marche

Félicia-France Doumayrenc - 19.09.2018

Livre - 37 étoiles filantes - Jerome Attal Giacometti - Robert Laffont RL2018


ROMAN FRANCOPHONE - Il y a des mots que l’on lit et qui vous prennent à l’âme, si bien choisis qu’ils nous transportent dans un univers qui n’est pas nôtre et nous font succomber à un imaginaire porteur. Le livre doit nous surprendre, nous faire chavirer, nous entreprendre, nous placer sur la rive du désir. 37, étoiles filantes de Jérôme Attal fait partie de ces rares romans où, dès l’incipit, « Ici le temps ne passe pas. »

 

 

Car l’on est transporté tant l’écriture épurée est juste, et que l’on ne peut que faire corps avec Alberto, personnage principal, de ce livre.  En effet, l’histoire racontée n’est pas banale. Elle est même osée. Il fallait une imagination débordante et une culture solide pour poser et opposer deux figures quasi intouchables et incontournables du Panthéon artistique, Alberto Giacometti et Jean-Paul Sartre. Car, sous le ciel étoilé de Paris, un jour de 1937, Alberto Giacometti n’a qu’une idée en tête : casser la gueule à Jean-Paul Sartre.

 

Il vient de se faire écraser le pied par une Américaine au volant d’une voiture, bien évidemment américaine, et se retrouve avec plâtre et béquille. Cet accident est le point de départ de cette histoire riche, drôle et surtout emplie de références. Atall invente, s’amuse et nous amuse. Alberto aurait pu se contenter de boitiller dans Montparnasse mais on lui rapporte la phrase de Sartre qui a dit devant un groupe d’amis à son sujet : « Il lui est enfin arrivé quelque chose »

 

Piqué au vif, et dans une rage nourrie, le sculpteur cherche le philosophe.

 

Alberto décide d’aller confronter Jean-Paul. (…) Tirer les choses au clair. En impliquant sa sincérité et sa rage. (…) Un combat de titans sur un ring lilliputien. (…) Ce sera plus simple avec Jean-Paul. Secouer cette bouche à merde. Lui en décrocher une. Pour lui apprendre à la fermer un peu.

 

Atall imagine, décrit, et réussit l’exploit de nous tenir en haleine et tout en nous faisant sourire, nous dévoile un pan de l’histoire de Montparnasse, de ces années d’avant-guerre, où la menace nazie plane au-dessus des têtes de chacun sans qu’aucun ne puisse ou ne veuille imaginer l’abomination qui se profile.

Avec lui, nous déambulons dans ce Montparnasse mythique, lieu de la vie artistique et intellectuelle de cette période. Nous y rencontrons Diego le frère de Giacometti, personnage essentiel dans la vie de l’artiste, Mauriac ou Sartre qui ose dire à la femme de ce dernier lors d’un dîner : « Et puis pourquoi pas un nouveau papier peint (…) on peut bien allouer à François des talents de décorateur puisqu’on prête à Picasso un certain génie ».

 

Et tant d’autres qui, appelés par leur prénom et nous plongeant ainsi dans une proximité immédiate avec eux, deviennent pour nous lecteurs des compagnons de route, voire des amis. Même si le roman est axé principalement sur Giacometti et Sartre, il nous permet de pénétrer dans ce milieu artistique où foisonnent tant de personnalités, et où tels des papillons ou des étoiles les femmes sont omniprésentes.

Nelly, Isabel, Julia et les autres, belles et séductrices, artistes ou mondaines, femmes fatales ou espionnes. Qu’importe, c’est la liberté, on refait le monde, les artistes avec leur cour animent les cafés où l’on chante, parle et boit.
 

[Extrait] 37, étoiles filantes de Jérôme Attal

 

Il ne faut pas en dire plus sur ce dernier opus et non des moindres de Jérôme Attal. Un roman pétillant comme des bulles de champagne. Mais, sous sa légèreté, se cache un vrai travail de recherches. C’est un roman à clés, un roman où les étoiles scintillent. Emouvant, irréverencieux, surprenant. Pour sa première rentrée littéraire, Atall réussit un coup de maître. Un livre à lire absolument !

Jérôme Attal - 37, étoiles filantes - Robert Laffont - 9782221217634 - 20 €
 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.