Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Sous vide, de Patrick Varetz : l’amour, « cette saloperie »

La rédaction - 17.02.2017

Livre - Sous vide Patrick Varetz - amour saloperie vide - roman critique Varetz


Après Bas Monde (la naissance) et Petite Vie (l’enfance), Patrick Varetz poursuit son exploration des tréfonds de l’existence de Pascal, son double plus ou moins fantasmatique, et aborde le non moins difficile passage à l’âge adulte.

 

 

 

L’âge où on devient soi. Sauf si, enfant, on n’y a pas été autorisé. « Ma véritable existence paraît aboutir à une impasse, comme si toutes ces années occupées à m’affranchir de l’exemple de mes parents — ma folle de mère, et mon salaud de père — se soldaient par un échec », analyse-t-il.

 

La trentaine sonnée, le voilà seul, reclus dans un appartement exigu, menacé par les huissiers. Confiné dans un antre utérin dont on veut l’expulser.

 

Péniblement, il fait office de pisse-copie pour un dénommé Blanc, seul à lui enjoindre d’être « positif, simplement positif ». Mais de son enfance, Pascal n’a appris qu’à « ricaner de tout, à ne rien tenir au sérieux, pas même la maladie ou la mort, encore moins l’amour ».

 

Aussi quand une femme entre dans son existence (Claire, prénom signifiant), n’y voit-il qu’une nouvelle occasion de « cultiver l’angoisse » pour mieux se détourner encore de son existence. Happé pourtant par la « délicate question du corps ». Mais chez ces gens-là, le corps n’exulte pas. Il souffre. Se repent. Se répand. Se reprend.

 

[Extraits] Sous vide de Patrick Varetz 

 

Le sexe, scène d’une effroyable misère sensuelle, n’est qu’un corps à corps désespérant. « Ça doit être ça l’amour, cette gesticulation de l’être, comme une tentative maladroite d’accéder aux zones éclatantes et censément plus bienveillantes de la félicité », suppute Pascal. L’amour, « cette saloperie ».

 

La seule façon peut-être d’« échapper à la pression du vide ».

 

MARIE-LAURE FRÉCHET

 

 

en partenariat avec le CRLL Nord Pas de Calais


Pour approfondir

Editeur : P.O.L
Genre :
Total pages : 160
Traducteur :
ISBN : 9782818041055

Sous vide

de Patrick Varetz

L’amour. Je crois que cette ombre, sans forme, travaille sans relâche à creuser le vide sous mon existence. Cela s’apparente à un tiraillement sourd, et parfois à une gêne dans la gorge et derrière les yeux, une faim impossible à rassasier. Ce n’est jamais dirigé contre quelqu’un en particulier. C’est là, qui m’oblige à saisir l’opportunité qui se présente, à accepter n’importe quoi, par peur toujours de voir la situation empirer jusqu’à l’inacceptable.

J'achète ce livre grand format à 15 €

J'achète ce livre numérique à 10.99 €