Squatter le pouvoir : Indignés, Podemos... la citoyenneté en Espagne

Auteur invité - 16.10.2017

Livre - espagne politique indignés - squatter pouvoir espagne - société citoyens politique


On ne plonge pas dans un essai politique comme dans d’autres livres. Les thèmes, bien souvent en proie à l’actualité, ne font pas vraiment rêver. N’empêche que ce livre de Ludovic Lamant pourrait bien vous faire changer d’avis. J’avais (un peu) suivi les événements en Espagne de ces dernières années : le mouvement des Indignés, la percée de Podemos et... les mairies rebelles !




 

Tiens ! Avais-je oublié ce phénomène ou nos dirigeants et médias étaient-ils restés très discrets sur la situation dans les villes ibériques ? En tout cas, ce qui se passe en Espagne est exceptionnel, historique même : des hommes et des femmes (Ada Colau à Barcelone, Manuela Carmena à Madrid), des personnes sans grande ambition politique, ont été portés à la tête de leur ville par les mouvements populaires. 
 

Ludovic Lamant, journaliste à Médiapart, nous fait revivre les moments-clés de cette conquête (du mouvement citoyen du 15 mai 2011 aux élections municipales de mai 2015). Son travail est rythmé par les rencontres qu’il a faites avec les principaux protagonistes (les maires, bien sûr, mais aussi leurs conseillers, des opposants...).
 

Le groupe Planeta quitte Barcelone
si la Catalogne se déclare indépendante


On découvre également les premières mesures prises par les mairies, qui vont de la simple suppression d’objets représentant la monarchie (un buste de Juan Carlos dans la mairie de Barcelone) à la réappropriation plus complexe des communs (la gestion des déchets à Madrid, qui était alors aux mains d’une société privée).

L’auteur nuance d’ailleurs très bien les difficultés, parfois les maladresses de ces nouveaux gouvernants. Il se demande, enfin, si ce modèle ne pourrait pas s’étendre ailleurs, notamment en Europe (avec l’exemple de Grenoble, qui reste cependant un cas très marginal dans l’Hexagone).
 

[Extraits] Squatter le pouvoir ; ces rebelles qui ont pris
les mairies d'Espagne de Ludovic Lamant


Cette alternative pourrait quoi qu’il en soit donner un nouveau souffle à nos démocraties, les citoyens européens étant menacés autant par la montée de partis populistes d’extrême droite que par les décisions trop souvent autoritaires de l’Union européenne. 

 

Julien Crunelle,
Livre aux Trésors (Liège) 

 


Ludovic Lamant – Squatter le pouvoir ; ces rebelles qui ont pris les mairies d'Espagne – Lux Canada – 9782895962175 – 16 €