Tant que mon coeur bat de Madeline Roth, quand plaie d'amour devient poésie

Anahita Ettehadi - 14.09.2016

Livre - Tant que mon coeur bat - Madeline Roth - amour poésie relation


Tant que mon cœur, signé Madeline Roth (À ma source gardée, Thierry Magnier, 2015), regroupe deux récits fiévreux, publié aux éditions Thierry Magnier. Un ouvrage des plus intimes dévoilant les maux d’un amour violent et d’un traumatisme indélébile. 

 

 

 

Elle, une marionnette 

 

Esra est une lycéenne solitaire et romantique. Elle s’éprend d’un inconnu rencontré dans un bar, de 15 ans son aîné. Elle tombe amoureuse de ses lettres enflammées, de ses histoires, de ses mots. Scénariste, il est magicien du langage et de la parole, et l’adolescente, dans sa candeur, ne voit malheureusement pas les chaînes se resserrer autour d’elle. Car Antoine possède un caractère bien dangereux. Il est colérique, possessif, violent. Pourtant cet homme plus vieux a tellement à lui apprendre  ; il représente, outre l’autorité, une figure de confiance et de sécurité. Mais est-ce seulement de l’amour qu’il offre à Esra  ?

 

Un amour-douleur que la jeune fille croit être normal. Puissant. Extraordinaire. Au fond, est-il réellement sain…  ? Esra peut-elle définitivement effacer le souvenir brûlant de cet être aimé  ? Peut-elle éloigner la folie  ? Son ami Bastien, amoureux d’elle depuis toujours, peut-il lui venir en aide dans de telles circonstances  ? 

 

Madeline Roth dissèque au plus juste l’affliction provoquée par un amour en dents de scie. Et tous les sentiments contradictoires qui vont de pair  : culpabilité, solitude, tristesse. Elle détaille l’incapacité de la protagoniste à fuir malgré le danger. Car l’on peut vite devenir l’esclave d’un amour, lorsque celui-ci provient d’une personne toxique. L’écriture est hypersensible  ; l’auteure puise ses mots dans l’émotionnel même, comme s’il n’existait aucun filtre, aucune distance, entre son cœur et son mental.

 

Le lecteur n’est donc plus un témoin, il vit l’histoire. Il ressent au plus profond de son être toute la musicale fébrilité de ses paroles, et en tremble tout du long… 

 

Et grandir maintenant 

 

Cyril apprend un soir que les obsèques de Laura, une fille connue dix ans plus tôt, ont lieu le lendemain même. Laura était instable, vulnérable. Tout le temps en pleurs, habitée d’une éternelle insécurité. Cyril ne comprend pas pourquoi cette fille continue de le hanter. Il se remémore les nuits passées en sa compagnie, remonte le temps jusqu’au jour de leur rencontre. Quel a été le faux pas  ? Est-ce de sa faute, tout ça ? Laura, quant à elle, gardait toujours le silence sur ce qui la troublait. Cyril est le premier garçon à avoir trouvé grâce à ses yeux.

 

À lui avoir fait l’amour. Elle l’aimait passionnément. Hélas, cet amour n’était pas réciproque. Une barrière les empêchait d’être heureux. Cyril aurait aimé l’aider, mais il a pris peur, et a préféré fuir Laura. Et elle, fuir la vie. Mais que désirait-elle oublier à ce point  ? 

 

Et grandir maintenant est une histoire qui retourne, met le corps, la chair à vif. L’auteure dépeint l’indicible, décrit les silences les plus lourds. Laura est à fleur de peau, et le lecteur l’est tout autant. Ses personnages sont incarnés plus que jamais. Leur tourment devient le nôtre, et c’est un sentiment des plus étranges, voire familier, que de le sentir palpiter, bien à l’intérieur. Le dénouement n’est pas inconnu du lecteur, mais quelque chose reste caché, tabou, et le récit n’en est que plus insidieux. Parcouru d’une tension, prête à éclater à tout instant. Madeline Roth détient une fragilité envoûtante, qui berce et étreint le cœur à la fois. À travers sa plume, une plaie devient poésie. Une poésie belle et viscérale.  

 

Si ces deux histoires d’amour sont tragiques, elles reflètent cependant parfaitement l’état d’âme adolescent, dans leur spontanéité et leur impulsivité. L’adolescent vit intensément les choses, comme si tout pouvait cesser du jour au lendemain. Tout particulièrement l’amour. C’est tout, ou rien. Il n’y a pas de demi-mesure. Voilà pourquoi l’adolescence est une période pleine de drames et de joies. Sortant tout juste de l’enfance, un pied vacillant dans la vie d’adulte, il y a une foule de sensations à découvrir, à savourer.

 

Qui n’a jamais été marqué par un premier amour  ? Qui n’a jamais imaginé pouvoir un jour se relever d’une rupture  ? Les textes de Madeline Roth tendent à éveiller les esprits, susciter une réaction positive face à ces tristes histoires. Aider, soutenir, et qui sait, peut-être sauver. 


Pour approfondir

Editeur : Thierry Magnier
Genre : litterature...
Total pages : 96
Traducteur :
ISBN : 9782364749405

Tant que mon coeur bat

de Roth, Madeline(Auteur)

Moi, une marionnette Esra est passionnément amoureuse d'un homme beaucoup plus âgé qu'elle a rencontré dans un bar. Mais il se révèle manipulateur. Un véritable vampire, exigeant d'elle une dévotion constante. Petit à petit, il isole la jeune fille des siens et la terrorise. Un jour elle trouve le courage d'appeler à l'aide son amoureux transi de toujours qui va l'extirper de cette situation toxique.

J'achète ce livre grand format à €