Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Thibault au pays des livres - Céline Lavignette-Ammoun

Pauline - 19.09.2011

Livre


Pourquoi ce livre : Une petite différence par rapport à d’habitude, aujourd’hui je ne vais pas vous parler roman mais livre jeunesse. Dans le cadre du Club des lecteurs numériques, Francoise Prêtre, fondatrice et responsable de la maison d’édition jeunesse et pure-player (entendez par là qu’elle n’édite pas d’ouvrage papier), La Souris qui raconte, à mis à disposition des membres deux ouvrages au choix dans son catalogue.

Résumé : Thibault va pour la première fois à la bibliothèque avec sa maman. Devant tous ses livres réunis, sa première réaction est « Il faut lire tout ça ? ». Mais la bibliothécaire le rassure et lui conseille de choisir le livre qui lui plait. Thibault se plonge alors dans la lecture du « Petit chaperon rouge » et petit à petit, toute l’histoire prend vie autour de lui.

Mon avis : Quand Françoise a proposé d'accéder à son catalogue, moi qui adoooore les livres jeunesses j’étais comblée ! Mais attention quand je parle jeunesse, je parle Caude Ponti, je parle Ecole des loisirs, je parle Geoffroy de Pennart, je parle Pou-poule et pas Twilight, Harry Potter et autre Journal d’un Vampire qui figure au classement "les best sellers de la littérature jeunesse". Heureusement on trouve quand même Le Petit Prince, Vendredi ou la vie sauvage ou encore Mathilda. Sur ce classement, je vous conseille l'article de @LaDameAuChapal : Rien de neuf sous le soleil quand la littérature jeunesse tourne en rond...

Enfin vous l’avez compris, je ne parle pas livres pour ado mais albums pour jeunes découvreurs de la littérature. Et en écho à mon article sur la lecture des enfants, j’ai choisi ce livre : Thibault au pays des livres, une histoire à jouer. (le premier chapitre est gratuit !)C’est un livre interactif où l’enfant peut interagir tout au long de l’histoire. Une musique douce accompagne le récit. On peut choisir d’afficher le texte ou au contraire de se laisser bercer par la voix off. Ensuite, l’enfant peut cliquer sur les personnages pour les faire s’animer.

Au départ, j’ai accroché à l’histoire mais je n’ai pas bien compris l’utilité de l’interaction des personnages. Mais au fil de l’histoire, lorsque Thibault plonge dans le pays des livres, les mouvements des personnages prennent tout leur sens, notamment quand la mer se met à s’agiter et que les mouettes rieuses se mettent à crier.

En tant qu’adulte, j’ai bien aimé le récit et le fait que ce soit une « histoire à jouer », cependant, bien qu’adepte du numérique, je ne suis pas sure que je lirai l’histoire du soir à mes enfants sur ordi ou sur Ipad. (Je rassure ma maman au passage, ce n’est pas pour tout de suite).

Par contre, je pense que pour une classe, cette histoire peut constituer une bonne base de travail. Notamment en grande section de maternelle-CP-CE1 quand les enfants vont vraiment à la découverte des livres, de la lecture et de la bibliothèque.

Alors avis aux parents, aux professeurs des écoles et aux enfants ! N’oubliez pas de lire et partez à la découverte des bibliothèques !

Vous l'aurez compris, cette lecture entre dans le cadre du Club des lecteurs numériques.