Ton sang ne saurait mentir, Patricia Tyrrell

Clément Solym - 12.04.2010

Livre - sang - mentir - mere


De la mama italienne à la mère indigne, l’éventail disponible en rayonnage est large et bien ouvert. Aussi je pensais avoir en avoir beaucoup lu et sur tous les tons de la relation mère-fille. Les yeux blasés, je me décrochais la mâchoire en préparation du premier bâillement, tout en polissant mes verres de lunettes.

Le roman confortablement calé sur les genoux, l’index décontracté, j’ai tourné les premières pages et là, uppercut. Lunettes de guingois, le col défait, j’étais forcé de l’admettre : je n’avais rien lu de pareil. À peine le temps d’attraper une paire de solaires et un tube d’écran total, que Lester et Cate m’entraînaient à leur suite, dans le désert de l’Arizona.

Lester, c’est un marginal qui, il y a douze ans, a enlevé la petite Cate de la tente où ses parents campaient et l’a élevée comme la sienne. Avec lui, Cate a grandi à la dure. Pas d’école, pas d’eau courante ni d’électricité dans la bicoque qu’ils squattent au milieu des cactus et les bons de l’aide sociale pour manger. Un vol à l’étalage de temps à autre, mais rien de bien méchant.

Jusqu’au jour où Cate dépasse les bornes et Lester décide plus sage de la ramener à ses parents, en Virginie. Imaginez le choc de Janice et Brad, résignés depuis tant d’années à la perte de leur enfant ? Les analyses ADN confirment les dires de Lester, mais la vérité scientifique n’est pas la parole du cœur.

Brad, qui vit séparé de Janice, refuse de voir Cate et s’enfuit, tandis que les deux femmes tentent de s’apprivoiser. Pas d’œillades émues, d’accolades à la Walt Disney, non. Plutôt deux regards qui se toisent façon Western. Difficile en effet de franchir un fossé long de douze ans. Une mère, que l’on n’a jamais connue. Une fille, dont on a rêvé des années, que l’on croyait perdue.

Ce ne sont pas une mère et sa fille, mais deux étrangères l’une pour l’autre. Dépouillé de la force de l’habitude, de la vie commune, quel sens a la filiation ? Et le secret que porte Cate pourrait les éloigner davantage. Tout bien pesé, le cœur a ses raisons que la Raison ignore.


 

Retrouvez Ton sang ne saurait mentir, de Patricia Tyrrell, en librairie