Toutes les femmes sont belles, Cristina Cordula

Clément Solym - 06.06.2008

Livre - Cordula - femmes - belles


Jeunes filles, femmes de tout pays! Il y a des matins comme ça, on se lève… direction la salle de bain, bon gré, mal gré… et là, une fois de plus, regardez-moi cette tête. Dans la rue, rien ne s’arrange, vous ne pouvez pas vous empêcher de regarder les personnes évoluant autour de vous : leur coiffure, leurs fringues, leur facilité à évoluer dans cet environnement urbain. Beaucoup se reconnaîtront dans cette description d’une matinée banale. Pas de panique, Cristina débarque dans votre vie et va vous donner tous les conseils de relooking en adéquation avec votre personnalité.

Le segment de l’apparence est ce que l’on peut qualifier de porteur, à tel point que l’on en mange chaque jour, que dis-je chaque heure ! Le Petit Larousse de Cristina Cordula apporte-t-il alors un petit plus ? Ancien top model, elle sait forcément de quoi elle parle, d’autant plus qu’elle s’est reconvertie en conseillère en image. Vous avez pu d’ailleurs la remarquer dans l’émission “Nouveau look pour une nouvelle vie” sur M6. Entourés de ses comparses – maquilleurs, stylistes, coiffeurs, photographes, Cristina va tout faire pour changer le look des femmes.

Globalement, il faut reconnaître qu’il y a eu un certain soin à élaborer ce petit manuel de relooking. Les différents changements proposés reposent sur un cahier des charges simple, mais efficace, qui se présentent tels des repères tout au long du livre. Cristina y donne son diagnostic : cerner la personnalité de la personne pour lui proposer un nouveau look; une leçon de style sur le look en général ; une séance de maquillage; et enfin une bonne coiffure. Un livre très agréable à découvrir avec ses feuillets façon carnet de notes.


Il faut reconnaître que Cristina a vraiment du style, de l’idée et se montre très originale. On suit les transformations d’Anabelle, Isabelle, Habiba, etc. tout au long de leur processus: des hésitations du début au changement final.

Petits conseils pratiques à l’issue de ces portraits de femmes: les coupes de vêtements selon les morphologies (on y apprend des choses très intéressantes sur les silhouettes de la gente féminine), les soins du visage et autres parties du corps jugées stratégiques (j’avoue avoir séché sur le sujet), l’harmonie des couleurs, les soutiens gorges, les chaussures et enfin les accessoires… Depuis, je passe toutes mes soirées parisiennes avec mes amies — accros au thé — à ne jamais épuiser ce sujet passionnant de la mode et de ces petits tracas quotidiens. Au fait, avez-vous mon rimmel ?

Toutefois de là à dire que toutes les femmes sont belles… Loin de moi l’idée d’être misogyne ou autres petits sobriquets s’y relatant, mais à vouloir faire mieux, on peut faire pire… Je ne parle pas ici de morphologisme… mais à moins d’être aidées constamment, certaines personnes ne savent pas et ne sauront jamais comment s’habiller. Ou alors, il faut demander à Mémé !?

Trêve de plaisanterie, le sujet s’y prête facilement. Curieux de découvrir les conseils de Cristina, il serait maintenant intéressant de voir ce qu’elle pourrait maintenant nous transformer un homme des plus communs. Et là pour sûr, je serai là tel un groupie à attendre avec impatience ce nouvel opus de Cristina Cordula.