medias

Transculturalisme, Claude Grunitzky

Clément Solym - 13.06.2008

Livre - Transculturalisme - claude - Gruntzik


Les termes en –isme file généralement la nausée à n’importe qui, en ce qu’ils sont porteurs d’une doctrine X ou Y, et si ce n’est pas le cas alors méfiance. Car dans Transculturalisme, on sent pourtant une volonté de création, de dépassement. Non pas la convergence des cultures, mais bien tout à la fois un mélange et un épanouissement. Étrange.

Claude Grunitzky, togo-franco-polonais, incarne probablement le mieux cette idée. En présentant ici l’expérience de la diversité, il ne se contente pas d’en vanter les mérites et les apports. Ce que l’on souhaite, c’est inviter à dépasser le mépris que représente la volonté de fermeture à l’extérieur – je paraphrase. Autant citer : « Serais-je plus authentique si je m’amputais d’une partie de moi-même ? » Assurément pas, aussi vaut-il mieux tout affirmer de soi. D'ailleurs, il faut « échapper joyeusement aux barrières de l'identité fixe. C'est être à la fois soi-même et un autre ».

On dépasse le simple cosmopolitain pour s’évader hors du village internet et autres fadaises sans nom. Le meilleur exemple qui puisse vous expliquer tout à la fois ce livre et l’idée sous-jacente est celle du traducteur : par ce procédé, finalement, il est permis d’enrichir un texte avec ma propre expérience, et d’ajouter une part de moi à l’autre. Son texte en est différent, mais plus riche.

Dans Transculturalisme, on retrouvera des interventions d’auteurs divers, des photos témoignant, attestant de la vie palpitante, montrant comment une transculture qui traverse les territoires non seulement est déjà créée mais vit et s'agite autour de nous. On ne prône pas le culte d’une uniformisation nivelée fatalement par le bas, qui serait tout à la fois mondiale et massive, emportant toute forme d’identité dans un flot de ressemblances factices.

Non, l’intention est de montrer comment les cultures peuvent apporter et détenir des clefs participant à une meilleure compréhension de notre monde, certes, mais également de soi. Et comment chercher ailleurs ce qui nous augmentera (du latin augeo, augmenter, qui donna augustus, soit auguste…).

La confrontation des cultures est une chose, leur émulation est en une préférable et de loin.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.