Transmettre le nom des étoiles, revenir aux sources du sauvage

Mimiche - 05.03.2019

Livre - Peter Fromm - Nature Writing sauvage - Gallmeister


RECIT ETRANGER - En 2004, alors qu'il vit à Missoula, Montana, avec sa femme Rose et ses deux jeunes enfants Aiden et Nolan, Pete Fromm, qui a autrefois été Ranger dans les Parcs Américains, se voit proposer une mission ponctuelle d'un mois en vue de surveiller une expérimentation d'alevinage sur la Sun River, avec hébergement dans un refuge perdu aux fins fonds du Bob Marschall Wilderness, un Parc National du Montana, où le mot sauvage garde encore tout son sens.
 

A quarante ans bien sonnés, plus de vingt ans après son expérience acquise dans la surveillance des œufs de saumon dans l'Idaho pendant tout un hiver (expérience qui s'est traduite par la parution d'un best seller : Indian Creek), une nouvelle aventure se présente à lui.
 
Mais les conditions ont bien changé. Ce n'est plus un jeune étudiant qui largue tout pour aller affronter le froid, la solitude et la neige en autonomie. L'adulte qu'il est devenu maintenant a charge de famille avec une épouse et deux enfants qu'il adore. Tout en ayant gardé une soif intense de grands espaces et de liberté qu'il fait d'ailleurs tout pour transmettre.
 
C'est donc décidé : il va accepter cette mission et emmener ses enfants avec lui pour leur faire vivre une expérience extraordinaire.
 
Décision qui va se heurter d'une part à Rose qui l'interroge sur la capacité de leurs enfants à s'intégrer dans un milieu où les grizzlis sont chez eux dans des espaces préservés et, d'autre part, au garde forestier du district qui refuse tout risque de responsabilité en cas d'accident et s'oppose totalement à ce départ en famille.
 
Alors il va y aller seul.
 
Deux hommes l'accompagneront donc, lui et ses glacières remplies d’œufs d'ombres, jusqu'à la maison de bois au milieu du parc, proche d'une ancienne piste d’atterrissage abandonnée. Un voyage éprouvant physiquement : des chargements et déchargements de bagages et de matériels, une traversée en bateau puis une longue chevauchée jusqu'à la cabane, une installation rapide, la présentation de la surveillance à assurer sur les bacs de croissance des œufs qui lui imposera une randonnée quotidienne de plus de quinze kilomètres dans les étendues sauvages du parc, une première nuit dans la cabane et, finalement, le départ de ses accompagnateurs et le début d'une longue solitude en totale autonomie pour plusieurs semaines.
 
Dès le lendemain, sur le chemin qu'il va devoir emprunter tous les jours, dans un passage touffu, première découverte en signe d'avertissement : un jeune wapiti à moitié dévoré par un grizzly qu'il a dérangé en plein repas et qui s'est visiblement éloigné en entendant ses chants à tue tête et tout le bruit qu'il faisait pour annoncer son arrivée.
 
Une main sur son spray anti-ours , l'autre sur son revolver, il fait marche arrière toute et abandonne sans aucun remord les œufs d'ombre à leur sort. Au moins pour cette première journée.
 
De quoi reconsidérer un peu les regrets qu'il a de n'avoir pas pu emmener avec lui ses enfants....
 
 
 
Au beau milieu de la lecture de ce récit, il faut s'arrêter et regarder sur le net quelques photos du Bob Marshall Wilderness pour se faire une idée, d'une part, de l'immensité de ce territoire et, d'autre part, de son caractère sauvage et préservé.
 
Quand Pete Fromm parle de la Grande Muraille de Chine, on est d'abord un peu interloqué. Et il faut effectivement voir cette vertigineuse et interminable falaise (d'où son nom) pour prendre conscience de la majesté et de la sauvagerie de ces lieux où les grands prédateurs règnent encore en maîtres, où les wapitis déploient leurs grands troupeaux, où les castors construisent des barrages invraisemblables, où la flore explose partout en couleurs multiples, où la nature garde (un peu de) ses droits.
 
Ce récit, comme Indian Creek, est une vrai bonheur grâce à cette facilité avec laquelle l'auteur nous fait partager une expérience unique (et on peut comprendre qu'il ait eu envie de la faire partager à ses enfants même si on comprend aussi pourquoi Rose manquait d’enthousiasme à cette idée...).
   
Ce contact quotidien, permanent avec la faune et la flore est une chance exceptionnelle et, je dois avouer que, à la dernière page, je me suis clairement dit que, si on me proposait une telle aventure aujourd'hui, je ferai tout pour la tenter même si je suis loin d'avoir l'entraînement physique,  l'équipement ou l'expérience de l'auteur (sans parler des capacités culinaires pour me nourrir correctement tous les jours...). Quoi qu'il en soit, cela donne une envie folle d'explorer ces kilomètres carrés de nature sauvage, de parcourir ces kilomètres de berges de rivières, d'admirer toutes ces fleurs, de croiser tous ces animaux, de batailler entre orages et soleil ou de pénétrer combes, ravins, sous-bois, prairies d'alpages, …
 
En fait, lire ce livre est une « promenade » par procuration faute de l’être par anticipation !
 
Mais il ne faut pas pour autant n'y voir qu'un plaisir égoïste de l'auteur. Ses enfants sont au centre de ses préoccupations pendant ses heures d'oisiveté et ses réflexions le mènent loin dans l'idée de transmission de valeurs et de convictions. Même s'il n'est pas possible d'échapper à l'impression d'une certaine misanthropie.
 
Faut-il l'en blâmer quand on voit toutes les dérives dont l'Humanité est responsable ?
 
Ésope disait que la langue est la pire et la meilleure des choses ! L'Homme est à son image.
 
Ce livre est plutôt du côté du meilleur.


Pete Fromm, trad. anglais (USA) Laurent Bury - Le nom des étoiles - Editions Gallmeister - 9782351786352 - 9 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Gallmeister
Genre :
Total pages : 258
Traducteur : laurent bury
ISBN : 9782351786352

Le nom des étoiles

de Pete Fromm

Pete Fromm a une quarantaine d'années, deux beaux garçons, une vie splendide au coeur du Montana. Son passé de ranger dans les contrées les plus sauvages des Etats-Unis est derrière lui. Un jour, on lui propose de partir s'installer un mois dans une cabane perdue de la Bob Marshall Wilderness. Dans cette région, qui abrite l'une des plus fortes densités de grizzlys des Etats-Unis, il devra surveiller la croissance d'alevins dans la rivière. La nature et le goût des grands espaces sont-ils conciliables avec des responsabilités

J'achète ce livre grand format à 9 €