Ulysse : une édition révisée paraît en Folio

Clément Solym - 22.11.2013

Livre - James Joyce - Dublin - Bloom


On ne se hasardera pas ici à vous répéter qu'Ulysse est certainement l'un des romans les plus importants du vingtième siècle. Tous les éloges sont bons : roman-monde, réinvention de la forme romanesque, génie à l'état pur, voyage insondable, etc. Un roman suffisamment dense et complexe pour occuper une vie de lecteur, à condition de s'armer d'une bonne dose de courage. Et d'avoir la bonne édition...

 

Car c'est bien de cela dont il est question ici. La traduction de Joyce en français n'est pas une mince affaire. Ici, dans l'édition Folio, il s'agit de la traduction collective de 2004, réalisée sous la direction de Jacques Aubert, sans conteste l'un des meilleurs spécialistes de l'auteur irlandais. Cette traduction, qui est en réalité partielle, a néanmoins permis de corriger certains des défauts de la première version, réalisée peu de temps après la parution du livre en anglais. 

 

 

Comme tout voyage qui se respecte, il est bon d'avoir la boussole adéquate. Ici elle prend la forme d'un excellent appareil critique. Il date de 1995 mais vient d'être revu à l'occasion de cette nouvelle édition, dérivée de celle que l'on trouve en Pléiade. Cet appareil critique a le grand mérite de non seulement faciliter, mais également d'enrichir la lecture de l'ouvrage. 

 

 

 

 

Pour ceux qui ne seraient pas au point concernant la topographie du Dublin de Joyce, sept cartes sont à leur disposition. Mais l'un des éléments les plus utiles est certainement les résumés des dix-huit chants qui composent Ulysse. Le très complet index a lui aussi toute sa place. Voilà qui devrait aider tout le monde à trouver à y voir plus clair dans cette fameuse journée du 16 juin 1904. 

 

De quoi se retrouver un peu mieux dans le fameux dédale de la vie de Leopold Bloom.