Un café, l'addition et quelques questionnements existentiels

Nicolas Gary - 30.07.2018

Livre - John Strelecky café - café bout monde - existence destin agir


Les embouteillages sont un sujet de circonstance, alors que s’approche la bascule entre juilletistes et aoutiens. Mais c’est plus souvent l’agacement des enfants à l’arrière, la colère du conducteur et la chaleur étouffante que l’on rencontre. Encore que ce pourrait être le sens même de la vie qui se dessine.



 

 

Perdu en essayant d’esquiver un embouteillage sur l’autoroute, un homme se retrouve dans un café qui lui ouvre les yeux sur le sens de la vie. John n’en croirait pas ses yeux, lui qui frôle le point de non-retour : désespéré, il tombe sur le panneau d’un café. Plus d’essence dans la voiture, il s’arrête et commande à manger. On lui sert alors le menu du repas le plus étrange de sa vie.

 

Pourquoi es-tu ici ? Crains-tu la mort ? Es-tu épanoui ? Autant de questions qui remplacent un intitulé aussi simple que Burger avec frites, Steak de cheval ou Tarte aux poireaux, que l’on s’attendrait à retrouver. John, plus vraiment affamé, se laisse interpeller par cette présentation inédite : les questions le déroutent plus qu’elles ne l’agacent.

 

Intervient alors Casey, directrice de la communication avant de rencontrer la lumière. Puis vient Mike, cuisinier, et d’autres clients encore. Seul John reste perdu, comme égaré. Une sorte de Dante Alighieri, en effet, dont l’aventure guidée par Virgile débute au milieu de sa vie, dans une forêt sombre, sans savoir quel chemin serait le bon. 

 

John P. Streckley est connu depuis des années pour son travail de conférencier : en anglais, The Why Café est publié, et régulièrement réédité, depuis 2003, avec pour titre originel Why Are You Here Café, certainement plus explicite encore. Tout un programme qui s’annonçait déjà avec son tout premier livre.

 

Pure allégorie, son établissement est celui de l’accomplissement personnel, de la découverte de soi — proche du Bildungsroman, le roman d’apprentissage en vogue au XVIIIe siècle.. Car les questions sur la carte sont celles, essentielles, de toute une existence ; et il ne fait jamais de mal de se recentrer, pour réaligner sa propre existence sur les lignes de conduite, et non plus de fuite.

 

Derrière l’écriture légère, cette forme faussement autobiographique révèle une profondeur parfois vertigineuse, tant la simplicité apparente accapare le lecteur. Analogies et interprétations se succèdent, avec cette troublante perspective : serions-nous, en le décidant, en mesure d’appliquer, à notre propre existence, les choix qui la rendraient conforme à nos attentes ?

 

Aux côtés de John, les prises de conscience viennent progressivement, sans heurt, ni sensation d'être brusqué. Dans un monde de personnalités toutes uniques, dont nous sommes, être implique d’appliquer quelques correctifs régulièrement. Mais avant tout, de se réveiller avec l’idée que l’on peut au moins se donner les moyens…  

 



John Strelecky, trad. Mahaut Vidal – Le café du bout du monde – Leduc.s – 9791028510794 – 15 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Leduc.S
Genre :
Total pages : 160
Traducteur : mahaut vidal
ISBN : 9791028510794

Le café du bout du monde

de John P. Strelecky

Pour fuir le stress et la pression au travail et dans la vie quotidienne, John prend la route pour quelques jours de vacances. Retardé par un accident, il se voit contraint de modifier son itinéraire et d'emprunter un chemin inconnu et isolé sur lequel il se perd. Contre toute attente, alors qu'il est sur le point de manquer d'essence et qu'il est affamé, il tombe sur un café au milieu de nulle part et dans lequel il fait la connaissance de trois personnes qui l'amèneront à réfléchir sur la vie d'un point de vue différent. Mais surtout, il découvre sur le menu du café trois questions qui le porteront à réévaluer sa propre existence : Pourquoi êtes-vous ici ? Craignez-vous la mort ? Etes-vous pleinement épanoui ? De discussion en discussion, de réflexion en réflexion, l'homme voit sa vision de la vie se transformer. Lorsqu'il quitte le café, tard dans la nuit, il sait qu'il ne sera plus jamais le même homme et que sa vie vient de prendre un tournant majeur. Best-seller international, Le Café du bout du monde est une histoire au sujet des occasions que l'on trouve à la croisée des chemins. Ce livre, véritable phénomène international de l'édition, inspirera les lecteurs qui, dans la foulée du personnage principal, partiront eux aussi à la découverte d'eux-mêmes et transformeront leur propre existence.

J'achète ce livre grand format à 15 €