Un écureuil, un héron et une chouette : de la dépression à l'espoir

Bouder Robin - 18.04.2018

Livre - roman jeunesse - roman dépression - roman pkj


Un garçon à l’imagination débordante, des animaux qui parlent, un père qui a besoin d’aide : l’auteur anglais Horatio Clare nous offre là un petit bijou étonnant, drôle et émouvant pour nous parler de la dépression. Avec ce roman, PKJ a bien l’intention de faire appel à notre fibre poétique en nous promettant, l’espace d’un instant, de laisser les mauvais sentiments de côté pour décider d’être heureux…

 



 

Casper mène une vie paisible avec ses parents dans une petite ville anglaise. Oui mais voilà, depuis quelques jours, son père Jim ne mange plus, ne sourit plus, ne travaille plus… Si terrible qu’il soit, le monstre qui s’est immiscé dans son esprit ne fait pas peur à Casper. Le petit garçon se met en tête de guérir son père, et pour l’aider dans cette tâche fastidieuse, il fait appel aux animaux de la forêt…

Journaliste reconnu et lauréat de nombreux prix littéraires, Horatio Clare signe avec Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper une fable poétique profonde et émouvante sur le thème de la dépression. Un roman élu meilleur livre jeunesse 2015 par le Sunday Times, que l’écrivain dédie à son fils Aubrey.


Plongez dans l’univers de Casper, petit enfant à l’imagination débordante et au courage incroyable qui va vous entraîner dans une aventure magique et pleine d’humour. C’est un monde enchanteur que nous propose de découvrir Horatio Clare, tantôt sombre, tantôt d’une grande beauté, où les écureuils aiment le hip-hop, les hérons ont de l’humour et les chouettes sont d’une grande sagesse. Drôle, émouvant et intelligent, voilà un conte écrit pour rappeler que l’espoir est partout.

Et pour porter ce message, qui de mieux placé que le jeune Casper ? Personnage des plus touchants, notre héros n’aura de cesse de se battre pour aider son père à aller mieux, et pour cela fera appel aux qualités que doivent posséder chaque enfant : imagination, optimisme et détermination. Des valeurs qui s’imprimeront dans l’esprit du lecteur au fil des pages, Casper nous rappelant que la vie n’est pas si compliquée si tant est que l’on regarde les choses du bon côté.
 

Spinder : confidences d’un enfant en guerre


Autour de lui gravitent des protagonistes tout aussi marquants, à commencer par les animaux de la forêt qui, chacun à leur manière, aideront le pauvre Jim à faire disparaître le Terrible Yoot, image de la dépression qui trotte dans sa tête… Hoppy l’écureuil bondissant, Ardéa le héron ironique, Corax-Corax le corbeau chapardeur et bien d’autres s’investiront de leur mission avec une volonté inébranlable. Une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres que l’on rêverait d’avoir pour amis.

Horatio Clare parvient à nous entraîner dans le monde d’un enfant de sa plume enchanteresse, aidé par les sympathiques illustrations de Jane Matthews ; pour autant, voilà un roman qui n’est pas réservé aux plus jeunes, bien au contraire. L’humour et la spiritualité de la plume ainsi que la sensibilité du sujet abordé toucheront aussi bien, voire mieux, les adultes curieux. Une double lecture réussie prouvant toute la maîtrise du style de Clare…

Et malgré les thématiques sérieuses traitées – la dépression, la mort et le sens de la vie –, c’est avec une touche heureuse et optimiste ainsi qu’un grand sourire aux lèvres que nous laissent Casper et ses amis. Et le besoin de profiter de chaque instant en compagnie de nos proches. De quoi nous donner l’envie d’ouvrir un autre livre d’Horatio Clare – et pourquoi pas la suite des aventures de Casper ?

En bref, Horatio Clare nous offre un très beau conte pour tous les âges, qui touche à notre corde sensible pour nous faire rire, faire monter les larmes et nous faire réfléchir et relativiser. Avec une belle réflexion en conclusion : si le monde nous apparaît noir et cruel, peut-être suffit-il de regarder au-delà ; et alors il nous apparaîtra immense, beau, merveilleux.


 

Horatio Clare – trad. Catherine Nabokov – Comment un écureuil, un héron et une chouette sauvèrent le père de Casper – PKJ – 9782266278508 – 12,90 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.