medias

Un fantôme tombé amoureux, quand la guerre éclate

Florent D. - 18.10.2018

Livre - Nicolas de Crecy roman - amours fantôme guerre - Histoire guerre fantatisme


ROMAN JEUNESSE – Les fantômes aussi peuvent tomber amoureux. Et comme les humains, souffrir de ces amours que le vent pourrait emporter. Leur drap va au gré des temps, traversant le monde des hommes. Et, les observant, ils portent sur notre monde un regard ancien. Cruelle humanité...



 

 

C’est l’histoire d’un bébé fantôme, si petit et jeune que son drap couvrirait à peine une table basse. Un triste matin, alors qu’il était sorti, il ne retrouve pas ses parents en rentrant dans la maison familiale. Une escapade pour voir le monde, ballotté par le vent, et quelques effrois provoqués.

 

Recueilli par un oncle, Boris, le jeune spectre rencontrera Lili, de quelques années son aînée. Tous deux vont parcourir le XXe siècle, son lot de peine, d’horreur. Parce que si, dans le monde des hommes, la guerre fait rage, il en va de même dans le monde des fantômes : un conflit infernal a éclaté. 

 

Se sont en effet rassemblés sous une bannière maudite les Fantômes Acides. 

 

Ils font la guerre à tous ceux qui n’adhèrent pas à leur vision du monde. Il faut que vous appreniez à les reconnaître. Ils sont organisés en diverses factions. Un pouvoir politique, en premier lieu, incarné par un spectre idéologue à la logorrhée fascinante, doctrinaire et criminelle. La guerre totale est son œuvre, et tient à son caractère délirant.

 

 

Toute ressemblance avec des êtres ayant existé ne serait certainement pas fortuite. Face à ces fantômes haineux et rageurs, une organisation clandestine s’est montée : les Résistants. L’avenir sera donc à la guerre. Et l’on entend le chant de Desnos, au loin : « Ce cœur qui haïssait la guerre voilà qu’il bat pour le combat et la bataille ! »

 

L’Histoire terrible du XXe siècle, réécrite par le prisme de fantômes, anciens humains, fruit de défunts qui se sont mués en fils, assemblés avec le temps, devient terrifiante. L’amour, oui, mais la violence. Et le ton n’est pas à l’optimisme : on peut combattre, bien entendu, mais la haine, elle, demeure. Elle s’alimente et renouvelle, implacable.

<

>


 

Roman graphique ? Roman illustré ? Qu’importe : Les amours d’un fantôme en temps de guerre est un livre émouvant, qui par les morts raconte les vivants. Les illustrations fourmillent de détails, dévoilant dans leur jeu de couleurs une tristesse – des teintes presque mélancoliques.

 

Quant au texte, il emporte dans une épopée où l’espoir se fraye un chemin ardu : il faut échapper aux Acides, à leur vœu d’éradication. « Nous serons libres, car cela est le seul avenir acceptable », clame un chef Résistant. Splendide, tout bonnement.

 

Le livre vient de recevoir le Prix Vendredi 2018, qui consacre un ouvrage de littérature jeunesse.

 

 

Nicolas de Crécy – Les amours d'un fantôme en temps de guerre – Albin Michel – 9782226437365 – 23,90 € 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Albin Michel
Genre :
Total pages : 216
Traducteur :
ISBN : 9782226437365

Les amours d'un fantôme en temps de guerre

de Nicolas de Crécy

Dans le monde des fantômes, une guerre impitoyable fait rage. Des spectres malfaisants, idéologues et criminels, ont pris le pouvoir.

J'achète ce livre grand format à 23.90 €