medias

Un hacker à confesse : un prêtre dans les enfers du dark web

Nicolas Gary - 26.11.2018

Livre - pirate informatique confession - habemus piratam roman - Pierre Rafaust Alma


ROMAN FRANÇAIS – Dans un village reculé de la vallée de Chantebrie, dont Pierre Raufast raffole tant, le père Francis vaque à ses monacales occupations. Messes, enterrements, prêches, et confessions dont la platitude rivalise avec l’âge de ses ouailles. Jusqu’à ce que débarque un étrange pénitent.

 


 

 

C’est peu dire que si les DDoS attack, Buffer overflow et autres Backdoor vous sont étrangers, ils n’ont rien de commun avec la liturgie d’un prêtre de campagne. Toutes ces pratiques de pirate informatique sont aussi éloignées de la parole évangélique que la Croix du Christ d’un serveur cloud. 

 

Comment répondre alors à la demande d’un hacker entré dans le secret du confessionnal, soucieux de racheter son âme ? Le père Francis se met pourtant en devoir de prêter une oreille attentive à ce pêcheur en déshérence. Dans le secret de cet échange, le voici entraîné dans des aventures numériques défiant l’imaginaire.

 

Au-delà du commandement de l’Église qui impose aux fidèles de se vider de leurs péchés, Francis et son cyberpèlerin vont passer en revue les 10 commandements, constatant que le hacker les a méthodiquement violés, les uns après les autres.

 

Entre le vol de la Joconde, une coupure d’électricité dans la ville de Toulouse, entraînant la mort d’une patiente dans un hôpital, les acrobaties du pirate ne semblent connaître aucune limite. Et l’esprit du prêtre, habitué aux désolants récits de ses paroissiennes tricheuses au Scrabble, s’échauffe, s’emballe. 

 

Mon travail était de voler un peu de tout. [...] Beaucoup d'informations aussi. Une fois, j'ai même dérobé un livre. Il m'a rapporté un demi-million.



Surtout que son mystérieux visiteur a la fâcheuse manie de s’évanouir dès son récit achevé. Insupportable, frustrant, mais assez pour exciter la curiosité presbytérale. Le soir, à l’abri des regards, Francis se lance sur la toile, découvre le Dark Web et cherche à éprouver les révélations de son client. Laissant de vilaines traces, à force de poser d’étranges questions sur d’infréquentables forums. 

 

De quoi attirer l’attention de personnes malintentionnées, que le cyberconfessé semble intéresser tout particulièrement.

 

Dès le titre, détournement de la traditionnelle formule par laquelle le cardinal protodiacre annonce la fin du conclave et l’élection d’un nouvel évêque à Rome, le roman nous embarque. La rencontre entre ces deux mondes, que l’on n’imagine pas cohabiter fait effet. Depuis les sphères quasi mystiques où naviguent les Black Hat, à cette église isolée dans cette minuscule agglomération rurale, les aller-retourS entre les fidèles insipides et l’étonnant pirate sont délicieux. 
 

 

Un effet de contraste rendant les actes de cybervandalisme plus impressionnantS encore — et le portrait du pirate se sculpte habilement par ce jeu de contrepoints. Décliner les 10 Commandements à travers des souvenirs de hacking fonctionne très bien ; d’autant que les faits d’armes n’illustrent pas directement le sujet du Commandement. 

 

Riches en rebondissements, ils se jouent en même temps qu’une enquête sur la mort d’une paroissienne, sur fond de traumatisme collectif — l’histoire d’une culotte de possible adultère clouée à la porte d’un boulanger… savoureux. 

 

Habemus piratam offre évidemment l’ultime twist ending, délicieusement cinématographique, et jouissif. Tout le monde sait que le pot à miel — Honeypot en terme informatique — est une technique vieille comme le monde. Gare à qui y plonge la main… 

 

 

 

Pierre Raufast – Habemus piratam – Alma éditeur – 9782362792830 – 18,50 €
(lu sur iPhone 8 Plus)

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Alma Editeur
Genre :
Total pages : 228
Traducteur :
ISBN : 9782362792830

Habemus piratam

de Pierre Raufast

L'abbé Francis ne confesse en général que de petites querelles de paroissiennes. Un jour, il reçoit les confidences d'un mystérieux pirate informatique qui s'accuse d'avoir enfreint les Dix Commandements. Avec délice, le prêtre plonge dans des histoires incroyables, comme celles du faux vol de la Joconde, de la romancière à succès piégée par un drone ou de Toulouse privé d'électricité au nom des étoiles. Il met alors le doigt dans un engrenage numérique qui va l'entraîner beaucoup plus loin que prévu... Et, pendant

J'achète ce livre grand format à 18.50 €