Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un siècle de cinéma américain, de Benoît Gourisse

La rédaction - 27.02.2017

Livre - siècle cinéma américain - histoire films USA - histoire Benoît Gourisse


C’est la plus belle période d’Hollywood, la plus féconde aux yeux de beaucoup de cinéphiles, un âge d’or qui va de 1930, c’est-à-dire les débuts du parlant jusqu’en 1960, date un peu arbitraire qui situe une bascule économique — la fin des studios — et culturelle — le triomphe de la télévision.

 

 

 

Durant trois décennies, l’usine à rêves a tourné à plein régime en produisant certes un nombre incalculable de navets heureusement oubliés mais aussi beaucoup d’œuvres magnifiques comme Les Temps modernes (Chaplin), La Vie est belle (Capra), La Prisonnière du désert (Ford) ou Rio Bravo (Hawks) pour ne citer que quelques-uns des 100 films qui constituent cette « anthologie subjective ».

 

C’est devenu un genre en soi que celui du dictionnaire amoureux, subjectif, voire égoïste comme chez Dantzig dans le registre littéraire.

 

Du côté du cinéma, nous sommes aussi bien accompagnés depuis le début des années 1990 par le dictionnaire de Jacques Lourcelles (à préférer nettement au Sadoul ou au Tulart), par le monumental travail de Tavernier et Coursodon sur 50 ans de cinéma américain ou les monographies de Patrick Brion.

 

L’ouvrage de Benoit Gourisse s’inscrit dans cette veine, avec ce qu’il faut d’humilité et d’orgueil pour justifier une sélection de 100 films, forcément injuste, forcément coupable de lacunes et d’oublis volontaires ou involontaires. On pourra toujours discuter du choix de Attaque !, le film un peu (trop) démonstratif de Robert Aldrich ou encore du Trésor de la Sierra Madre, opus somme toute assez mineur de John Huston et regretter l’impasse sur Dalmer Daves, Anthony Mann, Lubitsch ou Borzage.

 

C’est toute la difficulté de l’exercice, l’auteur le reconnaît lui-même, qui consiste à couvrir un spectre très large tout en restant fidèle à soi-même, à ses goûts, à ses émerveillements de spectateur. Si ce qui précède définit la posture de l’honnête cinéphile, Benoit Gourisse en est un, à n’en pas douter !

 

Adapter les livres en films : le cinéma amène-t-il à la lecture ? 

 

Ajoutons à cela un jugement assez sûr et une joyeuse érudition et c’est assez pour conseiller l’ouvrage à tous les passionnés en quête de fraternité cinéphilique, à tous les bibliothécaires voulant constituer une vidéothèque digne de ce nom, aux nostalgiques de « la dernière séance », aux jeunes spectateurs désireux de parfaire leur culture cinématographique...

 

À tous les amoureux du 7e art, en fait.

Léon Azatkhanian

 

en partenariat avec le CRLL Nord Pas de Calais


Pour approfondir

Editeur : Lettmotif
Genre :
Total pages : 620
Traducteur :
ISBN : 9782367161808

Un siècle de cinéma américain (tome 1 - 1930-1960)

de Benoît Gourisse

Hollywood a largement contribué au succès populaire du septième art dans le monde et témoigné de l’inventivité des cinéastes, acteurs, scénaristes et autres monteurs ou compositeurs en produisant nombre de chefs-d’œuvre.A travers l’analyse critique et passionnée de 100 films, d’A l’Ouest rien de nouveau réalisé par Lewis Milestone en 1930 jusque The Barber réalisé par Joel & Ethan Coen en 2000, cet ouvrage permet de comprendre les grands courants artistiques mais aussi thématiques, voire politiques, qui ont guidé l’évolution du cinéma aux États-Unis et au Royaume-Uni, et d’éclairer des œuvres vues et revues maintes fois et passées à la postérité.Scindé en deux parties – 1930-1960 : Le règne des studios et l’Âge d’or ; 1960-2000 : La fin des codes, le réalisme ... puis la nostalgie – l’ouvrage permet de comprendre l’influence des vieux maîtres (John Ford, Alfred Hitchcock, Billy Wilder, Joseph L. Mankiewicz entre autres) sur les ténors du cinéma contemporain (Martin Scorsese, Steven Spielberg, les frères Coen), de voir aussi comment le cinéma a accompagné les grands événements du XXe siècle, tragiques et heureux.Cent films de référence qui renvoient à des centaines d’autres qui ont construit l’histoire de cet art né à l’orée du XXe siècle et devenu une industrie. Cent films pour emmener le lecteur dans un voyage au travers de nombreux genres, du western à la comédie musicale, de la science-fiction au film noir en passant par l’étude de mœurs ou le film de guerre.Tome 1 :Le règne des studios et l’Âge d’or : 1930 – 1960

J'achète ce livre grand format à 42 €

J'achète ce livre numérique à 11.99 €