Un violon à travers les âges, histoire d'hommes et de musique

Anahita Ettehadi - 06.05.2019

Livre - Marie Charvet - âme violon - luthier italien


Marie Charvet dévoile un premier roman choral effarant de beauté, L’âme du violon, paru aux éditions Grasset. À travers l’Italie du XVIIe siècle, la France des années 30, et les Paris et New York modernes, l’auteure entremêle le temps et l’espace avec pour thème maître : la passion du violon.




 

Tour à tour se succèdent les histoires. L’ouvrage s’ouvre sur celle de Giuseppe, remarquable maître luthier italien des années 1620 ; vient ensuite celle de Lazo, tzigane orphelin vivant de ses talents de violoncelliste ; puis, celle de Lucie, jeune artiste-peintre en perdition, rêvant d’exposer un jour ses toiles dans une galerie parisienne. Et enfin, celle de Charles, dirigeant d’une grande entreprise au quotidien affairé dont le cœur éteint ne s’éveille qu’à travers la musique classique.

 

Ces quatre destins, séparés par des époques et villes différentes, forment un quatuor aussi envoûtant qu’intrigant. Comme un parfait tableau, Marie Charvet n’omet aucun détail, aucune touche, jusqu’au recoupement final. Chaque choix, chaque étape de vie possède son importance. Le lecteur voit peu à peu la fresque se déployer sous ses yeux, se former d’une délicieuse façon, et le lien intemporel unissant ces personnages à cet instrument merveilleux prend alors tout son sens.

 

C’est avec une précision religieuse, tout à la fois technique et lyrique, que Marie Charvet aborde la profession de luthier. Détaillant toutes les phases de création — découpage, sculpture, signature, vernissage — l’auteure confère une place on ne peut plus précieuse à l’artisan : celui d’artiste. Elle dépeint la naissance de ces instruments à cordes comme des œuvres d’art à part entière. Des êtres doués d’une âme.

 

L’écriture de Marie Charvet est étincelante et hypnotique. L’auteure sait jouer sur l’intensité des émotions comme le ferait un musicien avec le tempo d’un morceau de musique. Les couleurs, les tonalités, rien ne lui échappe. Les protagonistes deviennent des compagnons, si puissants soient leurs caractères et leurs rêves.

L’âme du violon est belle comme une valse au ralenti, dont on verrait se découper nettement chacun des mouvements, graciles et voluptueux. Un roman qui se reçoit en plein cœur.

 


Marie Charvet – L’âme du violon – Grasset – 9782246816065 – 19 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Grasset Et Fasquelle
Genre :
Total pages : 268
Traducteur :
ISBN : 9782246816065

L'âme du violon

de Marie Charvet(Auteur)

Un vieux luthier Italien au XVIIème siècle, un tsigane orphelin qui vit de sa musique sur les chemins de la France des années 30, une jeune femme bohème qui rêve de voir un jour ses toiles exposées dans le Paris contemporain et un PDG infatigable dont le coeur n'est touché que par les airs classiques qui résonnent dans son bureau new-yorkais  : si différents soient-ils, ces quatre personnages ont en commun, un objet, le violon.

J'achète ce livre grand format à €