Une activité respectable : les dévoreurs de livres

Cécile Pellerin - 24.04.2017

Livre - Littérature française - lecture - écriture


Il est assez évident que ce livre, très court et d'un réconfort immédiat, ne va pas tenir longtemps entre vos mains. Aussitôt pris, aussitôt lu et aussitôt séduit par le rythme, l'émotion, l'ardente passion qui le traversent, il vous pressera ensuite de le partager, voire de le relire, juste pour l'exacte sensation à communiquer sur le plaisir vital de la lecture.

 

"Ils étaient affamés de livres".

 

L'auteure-narratrice, avec une plume légère et vive, raconte sa passion des livres et son désir viscéral de lecture nés de parents, eux-mêmes dévoreurs absolus de livres. Avec une infinie reconnaissance, elle raconte comment le livre envahissait complètement la vie des siens, puis rapidement la sienne.

 

"La vie était très simple et très belle […] Et nous vivions en paix. Il y avait beaucoup de livres et de sirop d'érable".

 

Un désir fusionnel et familial stupéfiant, conditionnant l'existence de tous avec bonheur. Pleinement intégré au quotidien, le livre conditionne la vie de la famille, accompagne toutes les épreuves, toutes les joies, tous les instants même les plus insignifiants, inhérent, intégré, complice, essentiel et exclusif et s'accompagne rapidement d'une autre activité indissociable, l'écriture.

De son enfance entourée de piles de livres, des visites régulières dans les librairies, de l'impatience de retrouver son livre après l'école, de vacances passées à lire, de réveils aux aurores pour avoir le temps de lire, Julia Kerninon égrène ses souvenirs, par petites touches, laissant à l'esprit du lecteur, une sensation fugace mais intense d'un bonheur simple à saisir.

 

"Lire était la chose que je préférais au monde, la chose que je faisais sans cesse de mon plein gré".

 

Avec une exaltation semblable et une belle sincérité, elle livre aussi son expérience d'écriture, passionnée et déterminée, toujours en mouvement, éperdue et sensible.

 

Sans jamais se départir des livres, elle se construit et écrit, arpente la littérature, vit à travers elle et pour elle. Lui fait confiance. Déterminée.

 

Elle ose, prend des risques pour écrire, n'a de repères que les livres pour naviguer sans sombrer dans les méandres de l'existence. Et elle y parvient avec beaucoup de grâce, d'ailleurs. Et d'authenticité.

 

Il n'y a rien de mieux que les livres.  Avec Julia Kerninon, aucun doute.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Rouergue
Genre :
Total pages : 64
Traducteur :
ISBN : 9782812612039

Une activité respectable

de Julia Kerninon

Dans ce court récit, Julia Kerninon, pas encore trente ans, façonne sa propre légende. Née de parents fous de lecture et de l’Amérique, elle tapait à la machine à écrire à cinq ans et a toujours voulu être écrivain. Dans une langue vive et imagée, un salut revigorant à la littérature comme « activité respectable ». A dévorer ! Prix Françoise Sagan et prix de la Closerie des Lilas pour ses deux premiers romans.

J'achète ce livre grand format à 9.80 €

J'achète ce livre numérique à 7.49 €