Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Une Chambre sous la neige, d'Emmanuel Flory

La rédaction - 26.12.2016

Livre - Une Chambre sous la neige - Emmanuel Flory - Emmanuel Flory livre


Tatiana Karl. Le nom de l’héroïne d’Une chambre sous la neige semble sorti d’un roman russe. C’est d’ailleurs un écrivain de cette origine que la jeune femme est venue interviewer dans le Cantal. « Je me sens perdue », dit souvent Tatiana. Et la tempête de neige qui s’est abattue sur la France n’est pas seule en cause

 

 

C’est aussi qu’à Paris, elle a abandonné son amant, que l’hôtel où elle est descendue a jadis été le théâtre d’un mystérieux drame d’amour dont les plaies ne sont pas refermées et qu’Ivgeniev Galperine, l’écrivain « aux manières de vieux prince en exil » semble se jouer d’elle.

 

Il neige encore.

À gros flocons.

Quinze centimètres, peut-être. Dans quelques minutes, on ne distinguera plus les rails. Il neige comme s'il ne devait jamais cesser de neiger, comme si la neige s'était donné pour mission d'effacer le paysage et de le dissoudre dans le blanc.

 

 

Le roman d’Emmanuel Flory que publient les éditions montreuilloises Henry est écrit à plusieurs voix qui se répondent et qui n’hésitent pas à prendre le lecteur à témoin. « On ne peut pas dire non à la neige et à la nuit. Il faut aimer Tatiana Karl », conclut l’écrivain russe.

 

On a bien envie de lui donner raison. 

 

par Robert Louis

 

en partenariat avec le CRLL Nord Pas de Calais