Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Une fille de... dressée contre la honte de la prostitution, par Jo Witek

Anahita Ettehadi - 19.09.2017

Livre - fille douleur humiliation - prostitution ukraine femmes - vendre corps femme


Auteure de nombreux romans pour la jeunesse, notamment de thrillers publiés chez Actes Sud Junior (Peur Express, 2012  ; Rêves en noir, 2013 ; Un hiver en enfer, 2014  ; Le domaine, 2016), Jo Witek s’impose une fois encore avec son nouveau roman Une fille de... également paru chez Actes Sud Junior dans l’étonnante collection « D’une seule voix ». 




 

Hannah est la fille d’Olga, une prostituée ukrainienne. Son histoire, Hannah la porte comme une malédiction. Une malédiction qu’elle s’acharne à dissimuler aux autres, par honte, par peur. Elle a grandi dans un milieu où la tendresse n’existe pas. Pourtant, sa mère la protège et la baigne d’amour comme n’importe quelle autre mère, veillant à ce qu’elle ne manque de rien. 

 

Mais Hannah refuse que sa condition devienne une fatalité. Déterminée à relever la tête, elle se perd dans la course. L’effort physique la libère, lui donne de la force. La force d’aller vers les autres, de se dévoiler, et même de croire en une belle histoire... 

 

Sous une écriture incisive, pleine de douce rage et de folle sensibilité, Jo Witek donne la parole à celles qui restent dans l’ombre et prend bien soin de dissocier l’être humain de « cette profession », leur redonnant ainsi leur existence propre de femmes. Au-delà de l’humiliation, du désir égoïste de l’homme, de la douleur. 

 

Avec Hannah, l’auteure revêt la peau d’une adolescente et traduit au plus juste sa psychologie, dans toutes ses nuances, ses contradictions  ; elle créée un personnage au tempérament de feu, courageux, qui, au lieu de courber l’échine, de se résigner, tend à s’accepter, s’assumer, et défendre sa mère, quels que soient les regards, les a priori.

 

Une fille de... remue, secoue, fait mal. Cette confession — intense, violente — ébranle le lecteur mais celui-ci n’interrompt pas sa lecture et continue, le souffle court. Les mots défilent au rythme des pas d’Hannah, à toute allure. Des mots redoutables, presque irréels tant cette histoire — la souffrance de cette famille, de toutes ces femmes — est inconcevable. 
 

[Extraits] Une fille de... de Jo Witek  


Elle délivre un texte on ne peut plus déchirant et pourtant lumineux, aux promesses de chaleur. Un roman qui trouve parfaitement sa place parmi les autres textes de la collection. L’un des plus vibrants, et de ceux que l’on n’oublie pas.



 

Jo Witek – Une fille de... – Editions Actes Sud Junior – 9782330081423 – 9 € / ebook 9782330087012 – 6,99 €

 

 

Les critiques de la rentrée littéraire 2017


Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires


Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre :
Total pages : 80
Traducteur :
ISBN : 9782330081423

Une fille de...

de Jo Witek

Hannah aime courir. Le long de la ligne verte, elle avale les kilomètres de chemin quatre fois par semaine. Dans ces moments, elle est libre, forte, entraînée. Loin de la douleur et de l'humiliation. Hannah est la fille d'Olga, prostituée ukrainienne. Et pour Olga, pour toutes les femmes qui vendent leur corps, elle décide de ne plus avoir honte. De relever la tête et de raconter son histoire, au rythme de sa course. 

J'achète ce livre grand format à 9 €

J'achète ce livre numérique à 6.99 €