medias

Une vie comme les autres : amis, à la vie, à la mort

Auteur invité - 31.10.2018

Livre - Hanya Yanagihara - Vie comme autres - amitié Buchet Chastel


ROMAN ETRANGER - Quatre amis de fac à la conquête de New York, sur trois décennies : Une vie comme les autres de Hanya Yanagihara est un roman au sens épique, bouleversant d’intensité et de richesse, le portrait sans fard de l’amitié masculine contemporaine, de ses souffrances et de sa beauté.

 

 

Quatre jeunes garçons, issus de milieux très différents, se rencontrent à l’université de Harvard : Jude, au passé diffcile, mystérieux, incroyablement intelligent ; Malcolm, futur architecte en quête de reconnaissance, surtout paternelle ; J.B., artiste au talent indéniable mais complexe ; et enfin Willem, futur acteur de belle renommée.
 

Ils sont « coturnes » et ont tous pour ambition de réussir, certes, mais avec brio. Ils forment très vite un groupe solidement lié par l’amitié. La toile de fond du roman de Hanya Yanaghara est posée. Classicisme vu et revu dans la littérature américaine, me direz-vous ? Mais c’est pour mieux vous tromper, car l’auteur n’aura de cesse de disloquer ce modèle.
 

Le roman va vite se concentrer sur l’un des quatre garçons, Jude, jeune homme au physique précocement abîmé, dont nous savons d’emblée qu’il subit beaucoup de souffrances. Pour autant, il est le pivot du groupe, l’aimant autour duquel l’amitié des uns et des autres se renforce. Peu à peu, nous allons découvrir la vie passée de Jude, selon un rythme cyclique et sur une trentaine d’années, alternativement à travers les yeux de ses amis et, de temps à autre, à travers les siens.
 

Autant vous dire que ce roman est extrêmement riche en émotions. Il m’a baladé, voire malmené entre tendresse, attachement féroce aux personnages, rires et très grande tristesse. Il a provoqué chez moi des larmes, événement rarissime dans mes lectures. Et pourtant, sur huit cents pages, je n’avais qu’une envie : y retourner, mais surtout sans aller trop vite, telle une expérience émotionnelle et introspective à la fois addictive et grave, en oscillant parfois rudement entre une exceptionnelle histoire d’amitié et la détresse absolue de Jude.
 

Il est des lectures qui se vivent comme une drogue, une urgence, elles sont rares et marquantes. À vous de jouer.
 

Ronan Amicel,
L’Autre Monde (Avallon)
 

en partenariat avec le réseau Initiales

 

Hanya Yanagihara, trad. anglais (USA) Emmanuelle Ertel - Une vie comme les autres - Buchet Chastel - 9782283029480 - 24 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.