Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Velvet

Fred Ricou - 03.10.2012

Livre


Dans l'obscurité les mains se crispent, se tendent, les corps s'impatientent attendant le nouveau miracle que Madame Savoya est sur le point d'accomplir. La jeune Velvet ne sait que penser. De toute sa bienveillance, l'ancienne blanchisseuse souhaite remercier celle qui changea son destin en la prenant à son service. Velvet essaye de chasser ses doutes à chaque nouvelle mission d'espionnage demandées de Madame Savoya auprès de la concurrence, croire de toute sa foi au pouvoir mystique et incroyable de messager de l'au delà de sa richissime bienfaitrice. Charlie, son ami d'enfance, tente de la dissuader de rester dans cette belle demeure et affirme que les médiums ne sont tous que des escrocs chasseurs de grandes fortunes. George, le bel assistant de Madame, lui fait chavirer le cœur et porte en Mme Savoya une confiance indéfectible. Il est un esprit qu'elle ne souhaite pas voir apparaître en tout cas, celui de sa crapule de père que Velvet a laissé couler par le fond, emportant avec lui dans la rivière les souffrances infligées. Velvet ne sera donc plus Kitty. Elle se tourne avec conviction vers cette nouvelle chance dorée qui s'offre à elle d'améliorer sa condition. Mais bientôt les masques vont tomber et d'autres crimes se dévoiler!

 

En écrivant Velvet, Mary Hooper se posait de nombreuses questions sur le spiritisme après avoir assister à différentes séances. Les fans de l'auteure noteront sa fascination évidente pour les magiciens charlatans, sujet déjà abordé dans La maison du magicien chez Gallimard jeunesse. Mary Hooper arrive à se renouveler tout en tournant autour de son sujet fétiche. Velvet est la représentation d'une «cendrillon» évoluant dans une forme de conte de fée sociale. Les conditions difficiles de son enfance suffisent à expliquer son désir de s'en sortir. Néanmoins, cette dernière reste moralement protégée des tentations qui s'offrent à elle et elle n'est pas prête à tout sacrifier au nom du confort. Elle est courageuse, naïve et attachante. Les lecteurs s'identifieront peut-être à cette demoiselle réalisant finalement que l'amour est là où l'on sait regarder.
Les Grandes Personnes nous offre vraiment régulièrement de belles lectures. Un vrai gage de qualité et de plaisir.