Vendeur de nains de jardin, il part vivre en Nouvelle-Zélande

Nicolas Gary - 20.03.2018

Livre - Jean Paul Didierlaurent - La fissure livre - La fissure Didierlaurent


Le village d’Alzon est unique en France. Au milieu du Gard, il se trouve aux antipodes d’un village nommé Waitangi, situé dans les îles Chatham – à l’est de la Nouvelle-Zélande. Et cette diagonale est au cœur du roman de Jean-Paul Didierlaurent, La fissure. Elle, et un nain de jardin de 60 cm qui parle. 



 

 

Xavier Barthoux est marié à Angèle depuis bien des années : un couple heureux, vivant à Clermont. Lui est représentant en NDJ — Nains De Jardin — depuis bien des années. Il travaille pour l’entreprise Frachon, maintenant en proie aux exigences des Américains. Malheureux, Xavier ? Pas vraiment : plutôt une morne résignation, faite de privation de fromage, de sexe très occasionnel et d’une maison de campagne.

 

À Alzon, précisément. Cette bicoque, une pitoyable ruine, il fallait le regard d’Angèle pour y déceler tout le potentiel que des années de travaux et de d’échéances mensuelles finirent par révéler. Et par un beau matin, entre les tartines et le café, les remboursements achevés et la moustache vaillante, Xavier savoure l’un de ces instants où l’on sait, fondamentalement, que malgré tout, la vie vaut la peine d’être vécue.

 

Mais la vie est une garce. Car derrière la vigne grimpante qui recouvre le mur, soudainement, tout à coup, comme surgie de nulle part, Xavier voit : une FISSURE. SA-LO-PE-RIE ! 

 

De ce jour, Xavier n’aura plus d’autre mission que de combler, boucher, couvrir, corriger, entamant les travaux les plus pesants, pour empêcher cette fissure grandissante, à vue d’œil, de ruiner sa maison.

 

Dans cette tâche sans fin, il trouvera un allié de poids – façon de dire : un nain, posé dans son jardin. La gamme Numéro 8 des ateliers Frachon. Une véritable antiquité d’argile, quasiment élevée au rang de relique. Avec un atout de taille : le nain parle. Seul Xavier l’entend, certes, mais au moins peuvent-ils deviser et se vanner ensemble, sans qu’Angèle ne le remarque.

 

Car Numéro 8, de son petit nom, va aider Xavier. Car la fissure, en réalité, n’est que l’arbre qui cache la forêt : Xavier va apprendre à interpréter les signes qui l’entraîneront dans les îles Chatham. A des milliers de kilomètres d’Alzon : une traversée du miroir, pour une Alice qui porte comme son nain dans une poche kangourou... L’aventure est au bout du chemin.

 

[Extraits] La fissure de Jean-Paul Didierlaurent

 

Il fallait un esprit délicieusement malade pour imaginer des dialogues avec un nain de jardin. Et pour embarquer le lecteur dans une traversée du globe, sur l’idée qu’une fissure apparue sur le mur d’une maison à Alzon trouve en réalité sa source dans le village de Waitangi, il fallait un talent évident. 

 

Entre les dialogues aussi saugrenus qu’hilarants que Xavier entretient télépathiquement avec Numéro 8, et la dimension Chute libre (ce film de 93, où un Américain décide de péter les plombs, joué par Michael Douglas), La fissure est un gouffre vertigineux où l’on chutera jusqu’aux dernières pages.

 

Conteur d’histoires folles, Jean-Paul Didierlaurent nous tient en haleine, jouant d’humour, de dérision et de folie douce. Le tout pour une improbable épopée. De l’impitoyable univers de la force de vente de Nains de Jardin aux humides régions subtropicales (Waitangi, en maāori, veut dire « eaux qui pleurent »), impossible de lâcher le livre. Car, passées 320 pages délirantes, les dernières font ressortir une leçon d'humilité, absolument splendide.

 

Y’a du génie dans tout cela. Et puis, y’a un lièvre aussi. Parce que, le lapin blanc, c’était déjà vu... Et pas de spoiler, sinon, c'est un gros PAN sur le bec !

 

Jean-Paul Didierlaurent – La Fissure – Editions Au Diable Vauvert – 9791030701722 – 18 € / Ebook 9791030701838 – 9,99 €


Commentaires

Ce troisième opus de cet auteur est génialement décalé, inventif, prenant ! j'attends avec impatience son prochain ouvrage pour voir dans quel univers il va nous entrainer ! j'ai adoré le deux premiers, dévoré le troisième !

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Au Diable Vauvert
Genre :
Total pages : 336
Traducteur :
ISBN : 9791030701722

La Fissure

de Jean-Paul Didierlaurent

Dernier représentant d’une entreprise de nains de jardin rachetée par une holding américaine, Xavier Barthoux mène une vie bien rangée entre la tournée de ses clients, son épouse, son chien et sa résidence secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans le mur de sa maison, c’est tout son univers qui se lézarde… Animé par une unique obsession, réparer la fissure, il entreprend un périple extrême et merveilleux jusqu’à l’autre bout du monde.

J'achète ce livre grand format à 18 €

J'achète ce livre numérique à 9,99 €