Vi : Kim Thύy, l'essentiel et l'intime d'une existence

Cécile Pellerin - 09.05.2016

Livre - Littérature francophone - Vietnam - enfance


Comme un  rai de lumière éclatant sur des images anciennes associé à quelques odeurs furtives et douces, de précieuses saveurs délicates, le nouveau récit de Kim Thύy, (auteur de Ru et Mᾶn) semble, une fois encore, saisir l'essentiel  et l'intime d'une existence.

 

Avec une fine sensibilité et un art de la concision, elle dépeint l'histoire de la famille Le Vᾶn, de Saigon à Montréal.  A travers le regard de Vi, la benjamine d'une fratrie de trois, elle raconte le grand-père paternel, juge et riche propriétaire foncier, la rencontre avec sa femme au marché flottant de Cái Bè, puis son père, septième enfant après six sœurs, choyé comme un prince jusqu'aux changements et réformes politiques. Et enfin sa mère, originaire de Dà Lạt, dans les hauts plateaux, femme robuste et dure.

 

"Heureusement, la vie aime surprendre et changer constamment l'ordre des choses afin de donner à tous une occasion de suivre ses mouvements, d'être à l'intérieur d'elle."

 

De la fuite en bateau avec sa mère et ses frères mais sans leur père,  de leur séjour dans un camp de réfugiés en Malaisie, des conditions de vie éprouvantes, elle dit peu, discrète sur les tragédies et les souffrances.

 

"La vie nous a emmenés jusqu'au Canada".

 

De courtes séquences, des instants précis d'une vie en construction, toujours en mouvement, mais presque évanescents, comme s'il ne fallait rien alourdir mais échapper à la nostalgie, éviter les regrets. Des souvenirs remémorés simplement parce qu'ils façonnent une vie, édifient une identité, construisent et fortifient le présent et l'avenir. Jamais amers ou hostiles. Seulement tristes parfois.

 

 

Un rythme doux, une écriture précise, tactile, toujours attentive aux couleurs, aux odeurs, empreinte de saveurs culinaires pénétrantes, gourmandes et subtiles (on aimerait connaître les recettes !) accompagnent avec équilibre et une distance appropriée (résiliente) les événements parfois éprouvants que traversent Vi et sa famille.

 

La condition des femmes au Vietnam, la guerre, l'exil et l'immigration, l'apprentissage d'une autre langue, la lente insertion vers une culture occidentale, l'émancipation salvatrice, le sentiment amoureux, les chagrins et le désespoir, le retour au pays natal… Tout cela résonne dans le livre, sans violence, comme un murmure. Avec pudeur et fugacité. Simplement. 

 

Kim Thύy sera présente au festival Etonnants Voyageurs à Saint-Malo du 14 au 16 juin.

 


Pour approfondir

Editeur : Liana Levi
Genre : litterature...
Total pages : 144
Traducteur :
ISBN : 9782867468315

Vi

de Kim Thuy

Au temps de l'Indochine, le domaine de la famille Lê Van An englobe d'immenses terres et une vaste demeure où s'affairent près de trente domestiques. C'est là que naît le père de Vi, avec le destin d'un prince comblé que l'histoire va déchoir de son royaume. Dans l'ombre dévolue aux femmes, son épouse dirige d'une main de fer l'exploitation fragilisée par les réformes, puis la guerre. Lorsque Vi voit le jour, le dix-septième parallèle sépare déjà le Nord du Sud. La réunification et la chasse aux possédants l'obligent à fuir son pays sur un bateau de fortune. En quittant Saigon pour Montréal, celle dont le prénom signifie « minuscule » et « précieuse » devra apprendre à apprivoiser la grande vie et ses tumultes. Et à saisir les hasards qui lui ouvriront à nouveau, un jour, les portes du pays natal.

J'achète ce livre grand format à 14.50 €

J'achète ce livre numérique à 10.99 €