Vincent Message Défaite des maîtres et possesseurs

Laurence Biava - 28.03.2016

Livre - Vincent Message - Défaite maîtres possesseurs


Ce livre brillant hésite jusqu’au bout entre science-fiction et fable. C’est, à sa façon, un thriller philosophique qui nous interroge sur la responsabilité de l’être humain. Le lecteur médite avec l’auteur sur les péripéties de cette lutte pour la survie de ce vaste monde et se retrouve sollicité en permanence par une réflexion qui gagne en amplitude au fil des pages : le récit s’installe ainsi peu à peu, autour des points existentiels qui font l’humanité. 

 

 

 

« Depuis que l’humanité a été soumise par de nouveaux Maîtres, ceux-ci entretiennent avec elle les mêmes rapports de domination qui liaient jadis les hommes aux animaux »

 

L’histoire quand elle débute : Iris n’a pas de papiers. Hospitalisée après un accident de voiture, elle attend pour être opérée que son compagnon, Malo Claeys, trouve un moyen de régulariser sa situation, en se rapprochant des réseaux clandestins de résistance, pour permettre à la jeune femme de recevoir les soins élémentaires qui la sauveraient d’une mort certaine. Leur relation est interdite.

 

« C’est notre monde, à quelques détails près. Et celui-ci, notamment : nous n’y sommes plus les maîtres et possesseurs de la nature. Il y a de nouveaux venus, qui nous ont privés de notre domination sur le vivant et nous font connaître un sort analogue à celui que nous réservions auparavant aux animaux ».

 

La réflexion centrale de ce livre engagé est, certes, celle de l’humain. Du paradigme humain, de sa force et de sa fragilité. Mais d’autres pistes sont menées et se diluent en cet épicentre, autour de la politique démographique, de l’avenir de la planète, des rapports spécieux entre animaux et humains. 

 

Quelque chose d’assez rousseauiste se dégage de la narration, dans sa forme et dans son fond. Le lecteur se retrouve happé par ces monologues intérieurs qui s’intercalent avec des paragraphes plus tendus, bribes essentielles qui constatent l’asservissement de l’homme sur bien des points. 

 

« … ils venaient vérifier en charognards consciencieux, appliqués, s’il restait quelque chose à prendre. Peut-être étaient-ce eux qui, ayant repéré l’atelier, avaient donné les faussaires pour passer ensuite faire un peu de récup. Ils sont restés assez longtemps, à faire coulisser les tiroirs, à sonder les entrailles de cartons, qu’ils ouvraient à coups de cutter. Par intervalles, ils échangeaient quelques mots inaudibles, d’un ton qui paraissait déçu. De petites choses dans leur attitude, que je sentais sans pouvoir les nommer, me renforçaient dans l’idée que c’étaient des gens à vif ; prêts à tout, auxquels seule la rancœur donnait encore une colonne vertébrale ». 

 

 

C’est à partir de ce passage que le livre gagne en sens et prend son envol. À partir de cette idée pivot argumentée, nourrie, décuplée sur plusieurs paliers de narration, de cet enfer annoncé, « où s’entrechoquent les devenirs possibles de notre monde », que l’homme est renversé par une autre espèce, avec laquelle il est impossible de vivre. À qui revient le pouvoir ? Qui est responsable ? Qui est moral ? Ce sont les questions centrales de l’opus, qui évolue sans cesse, au point que le lecteur perd ses repères. Parfois. 

 

 

« Iris savait les mois de travail que cela représentait pour moi. J’allais sûrement devoir monter en première ligne et me retrouver exposé, alors que contrairement à d’autres ce n’était pas par fausse modestie que j’affirmais ne pas aimer cela. En temps normal, elle se serait montrée encourageante, m’aurait fait raconter, pour que je lui dise sous quelle forme ponctuelle s’actualisait cette fois-ci mon anxiété de toujours »…. 

 

 

Vincent Message a écrit un livre d’une rare lucidité, intense, riche d’enseignements, mélancolique. Et surtout pessimiste.

 

Vincent Message est écrivain. Défaite des maîtres et possesseurs est son second roman après Les veilleurs paru en 2009.


Pour approfondir

Editeur : Seuil
Genre : litterature...
Total pages : 298
Traducteur :
ISBN : 9782021300147

Défaite des maîtres et possesseurs

de Message, Vincent (Auteur)

Iris n'a pas de papiers. Hospitalisée après un accident de voiture, elle attend pour être opérée que son compagnon, Malo Claeys, trouve un moyen de régulariser sa situation. Mais comment s'y prendre alors que la relation qu'ils entretiennent est interdite ?

J'achète ce livre grand format à 18 €