Viol d'une femme blanche : le coupable idéal sera noir

Victor De Sepausy - 30.08.2019

Livre - Un mariage américain - Tayari Jones Belfond - rentree litteraire 2019


ROMAN ÉTRANGER – Le racisme a malheureusement devant lui un brillant avenir, parce que son passif se creuse et s’allourdit chaque jour un peu plus. Premier roman traduit en français de l’Américaine Tayari Jones, cette erreur judiciaire coûte cher à Un mariage américain. Particulièrement à un couple noir, dans un État sudiste.
 
 
 
Roy et Celestial viennent de se marier, et pour rendre visite à leurs parents, dans une petite ville de Louisiane, se sont arrêtés dans un motel. Elle fabrique des poupées, et lui est un homme d’affaires : après ses études universitaires, il a décroché un formidable travail. Bien propre et sans bavures. Mais la lune de miel sera diaboliquement raccourcie.
 
Dans cet hôtel, la police surgit en pleine nuit, et les arrache à la chambre : ils sont jetés dans la rue. Une femme que Roy a rencontré le soir même a été retrouvée violée : le jeune mari devient le suspect, et rapidement le coupable idéal. Un homme noir, au mauvais moment, c’est tout ce que l’on en saura.
  
L’incroyable force de ce livre tient dans l’amour grandissant qui va unir Roy et Ceelstial : leur mariage ne sera pas un ciment, mais l’emprisonnement de Roy deviendra une force indestructible entre eux. Surtout que, par la finesse de l’écriture, les écueils caricaturaux sont laissés de côté. Face à une justice aveuglée, qui cumule les charges et les preuves, l’injustice devient déchirante, mais jamais mélodramatique.
 
Pourtant, le couple a ses parts d’ombre : les secrets que Roy conserve, la précarité de leur union, malgré un lien fort. Et puis, les aspirations professionnelles de Celestial qui entend faire fortune dans le textile, ou les flirts de Roy avec d’autres femmes… Mais tout cela est comme figé, suspendu au temps de la détention – et soudain, les clefs se dévoilent.
 
Jones elle-même a indiqué que dans son roman, il y avait une réécriture de L’Odyssée : un homme qui tente de rentrer chez lui, où sa femme attend – sachant que cette dernière ignore à quel moment elle est en droit de décider de reconstruire sa vie. Remplaçons les poupées par une tapisserie, faite de jour et défaite de nuit, et le parallèle entre Celestial et Pénélope devient évident.
   
On pourrait aussi y lire comme un pastiche des Parapluies de Cherbourg – cet homme parti pour la guerre d’Algérie et sa petite amie qui promet de l’attendre. Mais en somme, c’est là le schéma du récit de voyage, assez classique…
 
Trois voix, pour deux parcours : Celestial, Roy et André un ami d’enfance qui deviendra avec le temps bien plus. Trois narrations, chacune son rythme pour préserver le temps interrompu. Et Jones parvient à s’en servir pour montrer combien la distance et le temps font des ravages. Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, Roy n’en devient pas pour autant une figure de martyre, et l’on a parfois du mal à compatir. 
 
Et parce que le roman est parcouru de ces nuances, de ces tristesses qui dépassent de loin le traditionnel récit romantique, on s’éprend de ce couple détruit, qui pourtant fait face. On est touché par la grâce de cette étincellante relation. L’Amérique est probablement trop attachée à son “rêve américain” pour mesurer pleinement cette délicate et douloureuse complexité. 
 
 
 
Tayari Jones, trad. Karine Lalechere – Un mariage américain – Plon – 9782259278942 – 21 €
 

Dossier - Rentrée littéraire 2019 : une cuvée de 524 romans à découvrir


Commentaires
Bonjour, c’est son premier roman traduit en français, mais son 4e publié aux E.U (si je n’en oublie pas)
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Plon
Genre : littérature...
Total pages : 432
Traducteur :
ISBN : 9782259278942

Un mariage américain

de Tayari Jones

Celestial et Roy viennent de se marier. Elle est à l'aube d'une carrière artistique prometteuse, il s'apprête à lancer son business. Ils sont jeunes, beaux et incarnent le rêve américain... à ceci près qu'ils sont noirs, dans un Etat sudiste qui fait peu de cadeaux aux gens comme eux. Un matin, Roy est accusé de viol. Celestial sait qu'il est innocent, mais la justice s'empresse de le condamner.Les années passent, et la jeune femme tient son rôle d'épouse modèle jusqu'au jour où cet habit devient trop lourd à porter. Elle trouve alors du réconfort auprès d'Andre, son ami d'enfance. A sa sortie de prison, Roy retourne à Atlanta, décidé à reprendre le fil de la vie qu'on lui a dérobée...

J'achète ce livre grand format à 21 €