Vivant : l'Etranger de Roland Fuentès

Cécile Pellerin - 29.01.2018

Livre - Littérature ado - sport - étranger


Roman de société à l’allure de thriller, le livre jeunesse de Roland Fuentès explore avec intérêt et originalité les relations adolescentes, la notion de groupe, la quête d’identité, la notion d’altérité, le dépassement de soi.

 


 

Il invite le jeune lecteur à porter un regard de tolérance sur l’étranger ou l’inconnu, à grandir hors de ce qui lui est familier et rassurant.  Pour s’enrichir, s’ouvrir, devenir adulte et rester digne.
 

Des chapitres extrêmement courts, des voix alternées, quelques flash-backs rythment l’histoire avec énergie et émotion et permettent une lecture continue. L’écriture simple, vive mais précise, entraîne à poursuivre sans relâche, s’adapte avec brio aux foulées des deux coureurs à pied et délivre des images de paysages méridionaux époustouflants et lumineux, enchanteurs, d’une puissance évocatrice réjouissante.
 

“Lorsque Elias est arrivé au gîte, ça nous a fait un drôle de coup […] C’était comme si un courant magnétique avait traversé l’air, une substance jusqu’alors inconnue sur terre.”
 

Huit étudiants très ordinaires, équilibrés et plutôt sérieux ont décidé de passer quelques jours de vacances ensemble dans les calanques près de Marseille. Logés dans un gîte au milieu des pins, ils ont prévu de réviser, de faire du sport et de s’amuser. Il y a là des étudiants en STAPS, en architecture, en géographie ; d’autres sont encore au lycée. Elias, l’ami de Lucas,  est le seul à ne pas être étudiant. Il est manœuvre en maçonnerie. Rapidement ce jeune homme atypique, extrêmement sympathique intrigue et séduit le reste du groupe sauf Mattéo, d’ordinaire leader charismatique du groupe, sportif de haut niveau et coureur à pied hors pair.
 

“Il est le grain de sable qui a tout déréglé.”
 

Mattéo a de plus en plus de mal à trouver sa place aux côtés d’Elias et progressivement la cohésion du groupe vacille, le sens collectif se délite. La relation entre les deux jeunes hommes entraîne des perturbations émotionnelles fortes chez chacun des protagonistes et les fait réagir, à tour de rôle, différemment mais intensément. Jusqu’où iront-ils dans la confrontation ?
 

Dépassement de soi, peur de l’autre, violence et haine, exploit sportif, plaisir de la course à pied, naissance du sentiment amoureux, besoin de reconnaissance, drame de l’exil, amitié, tolérance, autant de sujets dont l’intrigue se pare, en fonction des personnages.
 

A tour de rôle, en effet, chacun raconte, à travers ce qu’il est, à travers ce qu’il devient, cette semaine de vacances quasi-initiatique.
 

Mais ce qui  manque au roman pour qu’il soit absolument convaincant, c’est peut-être une plus grande diversité de tonalité entre les voix narratives, qui parfois, se ressemblent et peuvent se confondre. Enfin, la problématique des réfugiés, pourtant annoncée comme sujet principal du roman, reste ténue. Bien affirmée dans les dernières pages mais de manière trop concentrée, elle aurait pu être abordée davantage en continu et se fondre alors de manière plus fluide avec l’histoire.
 

Il n’empêche, c’est une lecture délicate à transmettre.
 

“De tout mon cœur, je t’accueille. Et je ne t’accueille pas par pitié. Je t’accueille parce que ta vie rend la mienne plus vivante.”

 

Roland Fuentès – Vivant – Editions Syros – 9782748525328 – 14,95 euros




Commentaires
Bonjour. J'ai lu le roman de Roland Fuentès et suis étonnée des termes de votre dernier paragraphe. J'ai trouvé ce roman au contraire magnifiquement construit, et justement, l'intrigue finale fait que l'on comprend mieux toute l'intrigue. Ce roman est pour moi une merveille, un bijou de littérature jeunesse.

A ce propos, si vous le souhaitez, voici l'analyse que j'ai rendue lors du MOOC sur la littérature jeunesse : http://lamusenparle.blogspot.com/2018/05/vivant-de-roland-fuentes-analyse-du.html



Belle journée à vous.

La Muse, chroniqueuse indépendante
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Syros
Genre :
Total pages : 184
Traducteur :
ISBN : 9782748525328

Vivant

de Roland Fuentes(Auteur)

Sept étudiants passent leurs vacances ensemble. L'un d'eux invite un nouvel ami, inconnu du groupe, Elias, qui cristallise aussitôt tous les regards. Nul n'aurait pu prévoir que le séjour entre potes qui s'annonçait si bien - sport, révisions, détente - tournerait en un combat à la vie, à la mort. A moins que la haine de " l'autre " n'ait été là, en germe, dès le premier instant.

J'achète ce livre grand format à 14.95 €