Warcross : enquête haletante dans un jeu vidéo futuriste

Bouder Robin - 09.02.2018

Livre - Warcross livre - livre jeu vidéo - marie lu Warcross


Quel gamer n’a jamais rêvé de se retrouver dans l’univers de League of Legends ou celui de Warcraft? C’est l’expérience que propose Marie Lu à ses lecteurs dans son nouveau diptyque publié chez PKJ, j’ai nommé Warcross. Ou comment la réalité virtuelle et le jeu vidéo rejoignent le réel, pour le meilleur… comme pour le pire.

Warcross, Marie Lu, PKJ


 

À 18 ans, Emika accumule les dettes et ne parvient plus à payer son loyer. Le seul moyen pour elle de gagner un peu d’argent est d’aider la police à attraper les criminels, grâce à ses compétences de hackeuse. Mais dans son monde, il existe un moyen d’échapper à la triste réalité : Warcross, le plus incroyable des jeux en réseau jamais créés, qui par le biais d’une réalité virtuelle ultra-réaliste permet de se téléporter dans des mondes plus fantastiques les unes que les autres. Alors qu’elle pirate un match de Warcross diffusé dans le monde entier, Emika se retrouve malgré elle impliquée dans un complot visant le concepteur milliardaire du jeu, le mystérieux Hideo Tanaka…
 

Avant Warcross, l’auteure Marie Lu s’était déjà illustrée dans le paysage de la SF young adult avec sa trilogie Legend, bientôt adaptée au cinéma. Avec ce nouveau roman, elle se glisse dans la peau d’Emika, jeune rebelle qui vit tant bien que mal dans une société qui se passionne pour les nouvelles technologies et la réalité virtuelle — pas si loin de notre univers en somme… Quoi qu'avec quelques années d’avance tout de même.
 

C’est dans un univers aux accents de science-fiction que Marie Lu nous entraîne, où chacun peut vivre à travers Warcross des aventures hors du commun. Hacking, codes cryptés, bugs et réalité virtuelle : le lecteur se retrouve plongé au cœur d’un monde qui met l’informatique au premier plan. Rassurez-vous cependant, pas de quoi se perdre, l’intrigue reste facile à suivre malgré l’abondance de termes spécifiques à ce secteur particulier.
 

L’histoire est racontée par Emika, jeune fille qui ne s’en laisse pas conter, et pour cause : il s’agit d’une chasseuse de primes spécialisée dans le hacking. On se plaira à suivre ce personnage rebelle qui se retrouve au cœur d’une chasse pas comme les autres, et qui changera le cours de sa vie. Ses failles dues à un passé douloureux lui apportent un aspect mature et attachant, de quoi nous identifier facilement à elle.
 

Quant aux autres protagonistes, ils sont eux aussi pour le coup bien travaillés ; le sympathique Roshan, l’inaccessible Hideo, l’espiègle Hammie… On aurait aimé cependant en savoir plus sur le reste des personnages, notamment l’intrigant Tremaine, mais nul doute que le tome suivant — qui devrait aussi être le dernier — répondra à nos attentes.
 

L'éditeur de mangas Viz Media se lance dans le jeu vidéo


Marie Lu, fidèle à elle-même, nous invite à suivre une intrigue qui va tambour battant ; la plume est addictive et efficace, les moments de répit sont somme toute assez rares et la fin d’un chapitre nous donne immédiatement envie de lire la suite du roman. Voilà qui constitue le plus grand point fort de ce premier tome, même s’il est dommage que certains twists, surtout vers la fin du livre, se devinent assez facilement.
 

Petit point noir en revanche pour les scènes d’action, qui, bien qu’elles contiennent leur lot de fun, ne sont pas aussi recherchées qu’on l’aurait souhaité : les scènes se déroulant dans les niveaux de Warcross, notamment, sont souvent trop rapides et confuses, et l’on aurait préféré que leurs enjeux soient plus élevés, pour apporter plus de tension et de suspense à l’histoire — que l’élimination d’un joueur soit permanente jusqu’à la fin d’une partie, par exemple.
 

Mana Books : “Les joueurs de jeu vidéo veulent
des livres de meilleure qualité”


En réalité, l’intérêt du roman ne réside pas dans les phases liées directement à Warcross, mais dans la sombre quête d’Emika pour aider son client à dénicher le mystérieux Zéro, individu qui pourrait bien mettre en péril le jeu et l’empire bâti par le philanthrope Hideo. Ainsi, on se plaît volontiers à suivre l’enquête et à déchiffrer les indices aux côtés de l’héroïne, pour tenter de deviner nous aussi les tenants et aboutissants de l’affaire… jusqu’à un dénouement qui présage d'une suite plus sombre, plus mature, aux enjeux plus élevés. Une suite que nous attendons avec grande impatience !
 

Héroïne à la forte tête, intrigue haletante, rebondissements à gogo et même romance… Tous les ingrédients sont là pour nous offrir une très bonne histoire. En bref, Warcross se révèle un bon cru dans le paysage de la SF young adult, avec sa vision du futur qui fera saliver d’envie les gamers du monde entier.

 

Marie Lu - trad. Guillaume Fournier - Warcross, T1 - PKJ - 9782266274784 - 18,50 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.