Wedding planner : Mariera bien, qui divorcera le dernier

Victor De Sepausy - 23.03.2018

Livre - once and for all - Sarah Dessen roman - wedding planner roman


C’est une histoire de violence brutale et destructrice que raconte Sarah Dessen, dans Once and for all. Une histoire d’amour qui finit en tragédie, quand Ethan meurt dans une fusillade. Dans son école. Pour Louna, adolescente de 17 ans, cette disparition met un terme à tout : comment survivre, et être heureuse de nouveau ? 

 

Sarah Dessen once and for all
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Traverser le deuil d’un grand amour, à 17 ans, cela ressemble à une montagne infranchissable. Et pourtant, Louna se lance dans le travail à corps perdu, pour oublier et surmonter l’épreuve. Paradoxe, sa mère a une société de wedding planner, connue et reconnue : Natalie Barrett fait les mariages les plus réussis, dans des endroits de rêve. 

 

On comprend mieux pourquoi Louna affiche tant de cynisme face à tout : après avoir vu tant de couples se faire et se défaire, le concept même de mariage et de bonheur lui semble absurde.

 

Le prochain mariage sera celui d’un important client pour sa mère. Durant l’été qui s’avance, Louna s’arme de patience pour affronter la suite des événements — et plus encore Ambrose, fils excentrique dudit client et frère de la mariée, que sa mère engage. Insupportable garçon aux yeux de Louna, elle aura pour mission de s’assurer qu’il ne mette pas tout en l’air.

 

D’autant que le garçon a la vilaine manie d’enchaîner les rendez-vous galants...

 

Dans l’univers Young Adult, Sarah Dessen n’est plus à présenter. Ses livres avaient déjà une reconnaissance auprès du public, bien avant que ce segment n’apparaisse. Ce dernier livre laisse cependant un sentiment mitigé : son personnage principal donne l’impression de manquer de dynamisme et d’être incomplet dans sa posture. 


Bien entendu, on retrouve cette diversité commune aux précédents romans, et une galerie de personnages secondaires représentatifs de la société moderne. Comme William, parrain gay de Louna qui travaille avec sa mère, parfaitement intégré dans le paysage. Le soupçon de romance entre la jeune fille et Ambrose, contrebalancée par les flash-back de sa relation avec Ethan s’articulent correctement. 


Le succès des robes de Sylvie Facon, brodées dans des livres anciens
 

Mais en dépit du rythme entraînant, l’histoire de cette entreprise de planification de mariage, truffée de demandes invraisemblables, est assez attendue. Voire prévisible. Quelques passages très drôles font perdurer le plaisir, sans que l’ensemble n’en devienne explosif. Les derniers chapitres ont d’ailleurs quelque chose d’un peu décousu. 

 

Le message passe pourtant bien, illustré comme il se doit : surmonter sa peine, et garder à l’esprit qu’à trop s’inquiéter, on passe à côté de merveilleux moments. Ce sera une lecture d’été parfaite, pour accompagner la fin des cours.


Sarah Dessen, trad. Sofia Tabia et Diane Durocher — Once and for all — Éditions Lumen — 9782371021600 – 15 €
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Lumen
Genre :
Total pages : 448
Traducteur : sofia tabia et diane durocher
ISBN : 9782371021600

Once and for all

de Sarah Dessen

A en croire le poète, " il vaut mieux avoir connu l'amour, quitte à le perdre, que n'avoir jamais aimé du tout... " Louna, dix-sept ans, est loin, bien loin, d'en être si sûre - et quand on connaît son histoire personnelle, difficile de le lui reprocher. Ironie du sort, elle qui a appris à la dure que les happy ending, c'est pour les autres, passe son dernier été après le lycée à jouer... les assistantes wedding planners aux côtés de sa mère. De mariages désarmants d'émotion en désastres organisationnels, de témoins qui font leur diva en belles-mères obsédées du détail, Louna va devoir se confronter au cynisme de sa mère, aux pitreries de ses collègues d'un été, au souvenir obsédant d'une nuit parfaite, un an plus tôt à peine, qui la ronge comme l'acide un peu plus chaque jour... Il lui faudra sortir, à l'autre bout du tunnel, vainqueur, qui sait, des obstacles grands et petits que le destin a placés devant elle. Un roman de Sarah Dessen n'est jamais, jamais une déception. La reine de la fiction young adult s'attaque au petit monde des wedding planners avec la mastria jamais démentie qui fait dire d'elle a tout le milieu littéraire aux Etats-Unis que c'est, ni plus ni moins, une rock star. Emotion à fleur de peau et regard acéré sur les choses : venez savourer en sa compagnie une gourmandise à nulle autre pareille...

J'achète ce livre grand format à 15 €